Les flux RSS fournissent du contenu fréquemment mis à jour qui est publié par un site Web. Ils sont couramment utilisés par les sites Web d’actualités et les blogs, mais ils peuvent aussi être utilisés pour distribuer d’autres types de contenu numérique, notamment des images et des fichiers audio ou vidéo. Les flux peuvent aussi servir à transmettre un contenu audio ou vidéo que vous pouvez écouter sur votre ordinateur ou périphérique mobile. Cela s’appelle le podcasting.

Plusieurs types d'outil vous permettent de lire des flux RSS, il s'agit bien souvent des navigateurs web et des agrégateurs de flux. Dans les agrégateurs, vous pouvez vous abonner à plusieurs flux provenant de sites différents et suivre facilement la mise à jour du contenu de ces sites. Les flux RSS trouvent une utilité toute particulière pour les blogs, les sites d'actualité ou les sites de partage de médias.

Pour en savoir plus au sujet des flux RSS : http://fr.wikipedia.org/wiki/Flux_RSS
Liste non exaustive d'agrégateurs RSS : http://fr.wikipedia.org/wiki/Agr%C3%A9gateur.

Liste des Flux RSS disponibles sur le site :

 
Journal Cardiologie Pratique      
A la Une  
Actualités  

 

 
Axis TV Cardiologie      
Axis TV Cardiologie  

 

 
E-Mail Direct Cardiologie      
E-Mail Direct  

Publicité

Breves

  • La faim dans le monde a significativement reculé

    Selon un rapport de la FAO, 795 millions de personnes sont sous-alimentées sur la planète, soit 12,9 % de la population mondiale, contre 23,3 % en 1990-1992. L’objectif de diviser par 2 le nombre de personnes souffrant de la faim fixé en 2000 a été rempli par 72 pays sur 129. Mais l’Afrique reste à la traîne.

  • Les hôpitaux en campagne contre le mésusage des antibiotiques

    Une campagne visant au « juste usage des antibiotiques » a été lancée par la Fédération hospitalière de France, la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) et une association de patients (le Lien). Cette opération s’appuie sur deux chartes qui visent à engager personnellement chaque médecin et chaque établissement.

  • Hépatite C : le nombre de patients s’ignorant en baisse

    L’InVS estime que 75000 personnes ignorent être porteuses du virus de l’hépatite C, soit une diminution de 33 % depuis 2004. Des efforts restent à faire en matière de dépistage : des recommandations préconisent une proposition systématique du dépistage du VHC et du VHB à tous les hommes de 18 à 60 ans au moins une fois au cours de leur vie.

  • Réseau officinal : une densité inférieure à la moyenne en Ile-de-France

    On compte aujourd’hui une pharmacie pour 2 900 habitants. En 2014, 123 officines ont fermé leurs portes définitivement, soit 1 tous les 3 jours. S’il existe des zones sur dense, l’Ile-de-France contrairement aux idées reçues en est exclue. La région a perdu 320 officines en 10 ans (dont une centaine à Paris).

  • CMU et Aide à la complémentaire santé : une gestion pointée du doigt

    La Cour des Comptes dénonce les défauts de gestion de la CMU-C et de l’Aide à la complémentaire santé (ACS). Elle estime notamment que l’absence de vérification automatique des informations pourrait être à l’origine de 1/4 de fraudes potentielles dans l’attribution de la CMU-C et jusqu’à 14 % pour l’ACS.

  • Vous pourrez vous piquer de mieux connaître l’anaphylaxie

    L’Association française pour la prévention des allergies a lancé en juin une campagne destinée à élargir le nombre de personnes capables d’utiliser un stylo injecteur d’adrénaline en cas de choc anaphylactique. L’objectif de l’organisation est notamment d’obtenir une plus grande sensibilisation des personnels scolaires.

  • Dès le plus jeune âge, santé et pauvreté ne font pas bon ménage

    L’enquête de la DREES concernant la santé des enfants de 6 ans confirme le poids des inégalités sociales : la prévalence du surpoids et de l’obésité est presque 2 fois plus élevée chez les enfants d’ouvriers que chez ceux de cadres. On ne constate d’ailleurs un recul du surpoids depuis 2006 que chez les plus aisés.

  • Démographie médicale : vers des lendemains qui déchantent ?

    Jamais la France n’a compté autant de médecins, avec une hausse de 1,7 % du nombre d’inscrits à l’Ordre en un an et une stabilisation de celui des actifs. Les disparités territoriales sont fortes et le vieillissement du corps médical inquiète : l’âge médian est de 53 ans. Chez les généralistes, la diminution des effectifs préoccupe.

Journal

Journal cardiologie pratique

CARDIOLOGIE PRATIQUE
Le bimensuel du cardiologue

N°1 en audience auprès des cardiologues
libéraux et hospitaliers

toutes périodicités confondues
Enquête CESSIM / CSD
Printemps 2014

Contact Telecharger

Agenda

Publicité