Publicité

Articles du journal par themes

Coronaires

  • Syndrome coronarien aux urgences - STEMI : comment rester simple ou comment simplifier la prise en charge

    Publié le 15 Mai 2016

    P.-G. CLARET, J.-F. BÉNEZET, G. CAYLA*, J.-E. DE LA COUSSAYE, Service des urgences ; *Service de cardiologie interventionnelle, Pôle NACRE, CHU de Nîmes

    TUC

    Bien qu’un pourcentage non négligeable de STEMI arrive directement aux urgences sans aucune régulation médicale, le premier point de simplicité est de considérer que le syndrome coronarien aigu avec sus-décalage permanent du segment...

    Lire la suite
  • À qui faut-il implanter un défibrillateur implantable dans les cardiopathies ischémiques ?

    Publié le 1 Mai 2016

    J.-M. DARONDEL, J. SEBBAH, P. JORROT, É. SIMÉON, F. SEBAG, Département de rythmologie, Institut Mutualiste Montsouris, Paris

    Les pathologies cardiovasculaires seraient responsables de 17 millions de décès par an dans le monde dont environ 25 % par mort subite. Parmi ces pathologies cardiovasculaires, les cardiopathies ischémiques représentent l'étiologie la plus pourvoyeuse de...

    Lire la suite
  • Scanner coronaire ou coronarographie : quel est le meilleur examen pour apprécier la sévérité fonctionnelle d’une sténose coronaire ?

    Publié le 1 Mai 2016

    J.-M. FOULT, Service d’imagerie médicale et médecine nucléaire, Hôpital Américain de Paris, Neuilly-sur-Seine

    De nombreuses études comparatives ont permis de situer les performances du scanner pas rapport à la coronarographie, s’agissant de l’évaluation de la sévérité anatomique des sténoses, la coronarographie étant la...

    Lire la suite
  • La FFR en pratique : ce que le clinicien doit comprendre

    Publié le 15 Avr 2016

    V. ROULE, R. SABATIER, F. BEYGUI, Service de cardiologie, CHU de Caen

    Dans le cadre de lésions coronaires stables, de nombreuses études ont souligné l’importance de l’ischémie coronaire pour juger de l’intérêt d’un geste de revascularisation percutané ou par pontage. C’est dans ce cadre...

    Lire la suite
  • Rôle de l'IRM dans la détection de l'ischémie myocardique

    Publié le 1 Avr 2016

    J.-N. DACHER(1,2), G. CAUCHOIS(1,3), L. POIDEVIN(1), V. LEFEBVRE(1), S. BEJAR(1), É. ELIE(1), J. CAUDRON(1), B. DUBOURG(1,2) - 1. Pôle Imagerie, Unité d’imagerie cardiaque, CHU de Rouen - 2. Inserm U1096, UFR Médecine-Pharmacie, Rouen – 3. Service de cardiologie, CHU de Rouen

    L’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour la détection de l’ischémie myocardique reste en 2015 assez peu utilisée en France comparativement à son essor rapide chez nos voisins européens. Pourtant, dans la recommandation 2013 de...

    Lire la suite
  • La réadaptation cardiaque : le meilleur antidépresseur chez le coronarien ?

    Publié le 1 Avr 2016

    O. STCHEPINSKY, Centre William Harvey, Saint-Martin d’Aubigny (Manche)

    La dépression, fréquente au décours de la maladie coronaire, constitue un marqueur de risque de nouvel événement cardiovasculaire et de mortalité.
    Les traitements antidépresseurs et les thérapies mentales non médicamenteuses...

    Lire la suite
  • La thrombose de stent, un vieux souvenir ?

    Publié le 15 Mar 2016

    B. LATTUCA(1), T. CUISSET(2), G. LEMESLE(3), G. FINET(4), M. KERNÉIS(5), G. CAYLA(1), 1. Département de cardiologie, CHU Caremeau, Nîmes - 2. Service de cardiologie, CHU La Timone, Marseille - 3. Unité de Soins Intensifs Cardiologiques, CHU de Lille - 4. Département de cardiologie, CHU de Lyon - 5. Département de cardiologie, AP-HP, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris

    JESFC

     

    La thrombose de stent (TS) est définie par une occlusion artérielle au niveau d’un stent précédemment mis en place sans composante de resténose sévère évolutive ou de nouvelle rupture de plaque...

    Lire la suite
  • Quelle stratégie pour les lésions multiples lors d’un infarctus du myocarde ?

    Publié le 15 Mar 2016

    P. DUPOUY, Hôpital privé d’Antony ; Clinique les Fontaines, Melun

    JESFC

    Dans l’infarctus du myocarde, l’existence de lésions autres que la lésion coupable est reconnue comme un facteur indépendant de mauvais pronostic à moyen et long terme. Ce cas de figure est présent chez 40 à 60 % des patients...

    Lire la suite
  • Combien de temps dure la bithérapie antiagrégante après une angioplastie coronaire ?… Un temps certain

    Publié le 26 Jan 2016

    Y. COTTIN, CHU de Dijon

    La question de la durée de la bithérapie par antiagrégant plaquettaire après implantation d’un stent coronaire (stenting) est toujours en débat. Elle est cependant un enjeu important pour le cardiologue interventionnel qui doit en tenir compte avant...

    Lire la suite
  • La revascularisation du patient tritronculaire - Quand confier le patient au chirurgien ?

    Publié le 15 Déc 2015

    L. BONELLO, M. LAINE, F. PAGANELLI, F. THUNY, Service de cardiologie, CHU de Marseille ; Aix-Marseille université

    CNCF

    La revascularisation percutanée a fait des progrès considérables au cours des 20 dernières années. Elle est aujourd’hui la première forme de revascularisation chez les patients présentant une coronaropathie stable ou instable....

    Lire la suite
Publicité

Thematiques des articles

Journal

Journal cardiologie pratique

CARDIOLOGIE PRATIQUE
Le bimensuel du cardiologue

N°1 en audience auprès des cardiologues
libéraux et hospitaliers

toutes périodicités confondues
Enquête CESSIM / CSD
Printemps 2014

Contact Telecharger

Agenda

Publicité