Agenda

Printemps de la cardiologie

Printemps de la cardiologie

Du 24/04/2014 au 25/04/2014

Congrès Coeur et Sport 2014

Congrès Coeur et Sport 2014

Du 16/05/2014 au 17/05/2014

Heart Failure 2014

Heart Failure 2014

Du 17/05/2014 au 20/05/2014

EuroPCR 2014

EuroPCR 2014

Du 20/05/2014 au 23/05/2014

APPAC 2014

APPAC 2014

Du 04/06/2014 au 06/06/2014

ESH 2014

ESH 2014

Du 13/06/2014 au 16/06/2014

CARDIO VALVES

CARDIO VALVES

Du 17/06/2014 au 18/06/2014

Cardiostim 2014

Cardiostim 2014

Du 18/06/2014 au 21/06/2014

Congrès Cœur et Cancer

Congrès Cœur et Cancer

Du 26/06/2014 au 27/06/2014

ESC 2014

ESC 2014

Du 30/08/2014 au 03/09/2014

Journées Nationales du GERS

Journées Nationales du GERS

Du 11/09/2014 au 13/09/2014

CCN 2014 - Congrès CCN 2014

CCN 2014 - Congrès CCN 2014

Du 10/10/2014 au 12/10/2014

ISCAT 2014

ISCAT 2014

Du 15/10/2014 au 17/10/2014

EuroEcho 2014

EuroEcho 2014

Du 03/12/2014 au 06/12/2014

TUC 2015

TUC 2015

Du 25/03/2015 au 27/03/2015

PARIS-ECHO 2015

PARIS-ECHO 2015

Du 27/05/2015 au 29/05/2015

Articles les plus recents

Plus d'articles rcents

Publicité

Breves

  • Endettement des hôpitaux : une situation toujours préoccupante

    La Cour des comptes déplore que la dette des hôpitaux avoisine encore les 30 milliards d’euros et ait triplé en 10 ans. Cet « emballement », qui provoque des « tensions de trésorerie récurrentes » est entre autres lié à une politique d’investissement trop optimiste. La palme du CHU le plus endetté revient à Amiens qui cumule 448 millions d’euros de déficit.
  • Rester sur ses gardes le samedi matin

    Les internes en médecine et en pharmacie estiment que le samedi matin doit être considéré comme une période de « garde » en conformité avec le droit européen. La Commission européenne leur donne raison qui a sommé fin mars le gouvernement d’appliquer plus rapidement la directive sur le temps de travail des internes, que la France méconnaît trop largement.
  • Infections invasives à méningocoque : situation inquiétante en PACA

    Publié début avril, le Bulletin sanitaire de la cellule interrégionale d’épidémiologie de PACA note une augmentation des infections invasives à méningocoque (IMM) au cours des 12 derniers mois. Il s’agit surtout d’une hausse des IMM de sérogroupe C, chez les sujets âgés de 1 à 14 ans, particulièrement marquée depuis février. La létalité atteint 20 % contre 10 % dans le reste de la France.
  • Capitaine de soirée : un réflexe bien ancré

    Selon une enquête réalisée pour la Prévention routière auprès de conducteurs âgés de 18 à 24 ans, 84 % des étudiants désignent régulièrement ou ponctuellement une personne devant s’abstenir de boire en soirée pour pouvoir raccompagner les autres en toute sécurité. On relève en outre qu’un jeune conducteur sur trois avoue avoir déjà conduit avec plus de 0,5 gramme d’alcool par litre de sang.
  • Défenestration : la prévention insuffisante en France

    L’analyse de 76 cas de défenestration d’enfants (dont 9 mortels) rapportés entre mars et octobre 2013 révèle l’absence de protection « de l’ouvrant » dans 51 % des cas. L’absence d’un adulte dans le logement au moment de l’accident a été constatée dans 11 % des cas. Si le nombre de chutes paraît en diminution, la prévention et la sensibilisation devraient être renforcées selon l’InVS.
  • Qui en veut aux chercheurs de l’Institut Gustave Roussy ?

    Le 31 mars, 3 employés de l’unité de recherche de l’Institut Gustave Roussy ont souffert de maux de tête et de vomissements, intoxiqués par de l’azoture de sodium, substance retrouvée dans la bouilloire de leur salle de repos. Alors qu’en outre le réfrigérateur a été forcé et que des tubes de culture ont été déplacés, une plainte a été déposée par l’Institut pour tentative d’empoisonnement.
  • Médicaments : cote de popularité en baisse

    Selon le 4e observatoire sociétal du médicament réalisé par le LEEM, la proportion de Français se déclarant confiants dans les médicaments a diminué de 12 points (passant de 87 à 75 %) entre 2013 et 2014. On constate en outre que seuls 32 % des Français pensent que la sécurité des médicaments a progressé ces 5 dernières années.
  • Saisie record de faux médicaments au Havre

    Les services des douanes du Havre ont saisi 2,4 millions de faux médicaments en février. Ces pseudo-anti-douleur, médicaments contre la dysfonction érectile ou antidiarrhéiques contenaient une très grande quantité de glucose et très peu de principes actifs. La saisie de faux médicaments est en constante hausse en Europe, touchée par ce trafic en particulier par le biais d’internet.

Journal

Journal cardiologie pratique

CARDIOLOGIE PRATIQUE
L'hebdomadaire du cardiologue

N°1 en audience auprès des cardiologues
libéraux et hospitaliers

toutes périodicités confondues
Enquête CESSIM / CSD
Printemps 2012

Contact Telecharger

Agenda

Publicité