Version PDF

Lu pour vous

14 déc 2016

Stents actifs de 1re génération : 10 ans après, quels événements cliniques ?

O. VARENNE, hôpital Cochin, Paris

Les données à très long terme des DES de première génération sont largement débattues, en particulier le rôle délétère du polymère durable et ses effets pro-inflammatoire et pro-thrombotique. Le suivi des 1 012 patients (SES = 503 ; PES = 509) inclus dans le registre SIRTAX VERY LATE a été étendu à 10 ans et complété chez 895 patients (88,4 %).

À 1, 5 et 10 ans, les taux de revascularisation sont de 8,1 %, 14,6 % et 17,7 %, respectivement et les taux de thromboses de stents sont de 1,9 %, 4,5 % et 5,6 %, respectivement. Les taux de revascularisation annuels de 1 à 5 ans sont supérieurs comparativement à ceux à 10 ans (1,8 % vs 0,7 %/an, HR : 0,36 ; IC 95 % : 0,21-0,62 ; p < 0,001). De même pour les thromboses de stents (0,67 % vs 0,23 %/an, HR : 0,31 ; IC 95 % : 0,13-0,75 ; p = 0,01). Durant ce suivi à très long terme des DES de première génération, les taux annuels d’événements ischémiques et de thromboses s’atténuent au fil des années pour être minimaux à 10 ans.   Yamaji K. et al. Eur Heart J 2016 ; pii: ehw343.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité