Version PDF

Vie professionnelle

15 juin 2021

pacedefauquotidien.com - Site Internet pour les professionnels

Michel CHAUVIN, Strasbourg

Tous les rythmologues sont régulièrement interrogés par leurs patients implantés d’un dispositif actif, curieux ou inquiets de connaître les éventuels contraintes et risques que la vie quotidienne ou professionnelle peut faire courir à leur prothèse et par conséquent à eux-mêmes.

Les questionnements sont multiples Il s’agit d’interférences électromagnétiques provoquées par l’environnement public, professionnel ou domestique, de risques potentiels d’agents physiques (rayonnements, etc.) ou d’activités physiques (certains sports), de contraintes réglementant certaines activités professionnelles ou non (permis de conduire, licence d’aviation, etc.). Devant le nombre et la diversité extrême de ces circonstances, devant leurs présentations parfois inattendues voire surprenantes, on peut comprendre que le savoir du spécialiste soit parfois pris en défaut. Les patients demandent pourtant une réponse rapide sinon immédiate. Il convient donc que le spécialiste dispose d’un outil capable de lui fournir les éléments de réponses qui viendraient à lui manquer. Cet outil doit être : facile d’accès, simple dans son utilisation, synthétique dans ses réponses, évolutif car l’exhaustivité étant impossible, la liste des situations doit être implémentée et complétée de nouvelles situations inédites et imprévues. La solution la plus logique qui s’est imposée au Groupe de rythmologie de la SFC a donc été de proposer un site internet. Cet outil n’est qu’une aide proposée aux médecins et tout particulièrement aux cardiologues. Et puisque la responsabilité de la décision finale revient bien évidemment au professionnel, le public n’y a pas accès. Comment accéder à ce site ? La connexion se fait en tapant l’adresse suivante : pacedefauquotidien.com. On accède alors à la page d’accueil (figure 1). Figure 1. Pour une première utilisation, un formulaire d’inscription est proposé, et les renseignements fournis sont mémorisés pour un accès direct par la suite. Attention, le n° RPPS est obligatoire, ceci pour ne réserver l’accès qu’aux professionnels. Lors d’une inscription, l’autorisation d’accès est donnée en retour par un mail d’acceptation (le délai d’attente est généralement court), et l’autorisation est ensuite valable définitivement. L’entrée sur le site se fait sur une page d’accueil où il est demandé à l’utilisateur le type de dispositif concerné par sa consultation, stimulateur ou défibrillateur. Deux fenêtres permettent de choisir. En cliquant sur la fenêtre du dispositif concerné, on accède à une seconde page où le cardiologue a trois possibilités pour traiter son questionnement : • Il peut opter pour une liste où s’affichent par ordre alphabétique des situations dans lesquelles le dispositif choisi, stimulateur ou défibrillateur, est soumis : par exemple : four à micro-ondes, systèmes antivols, pratique de la boxe, etc. L’utilisateur n’a qu’à dérouler cette liste pour trouver la situation qui concerne son patient (plus de 150 situations possibles sont répertoriées). • Si l’utilisateur ne désire pas la solution précédente, il peut choisir le cadre où la situation se déroule (voyage, bricolage, sport, etc.), ce choix restreignant ensuite la liste aux seuls items adaptés à cette situation. • Il peut encore et tout simplement accéder directement à la situation en renseignant une fenêtre par un mot clé. Comme on peut le voir, il est aisé en très peu de clics (quelques secondes suffisent) de trouver la situation concernée pour accéder à la réponse. Comment se présente cette réponse ? L’utilisateur ne désire le plus souvent qu’une réponse brève à une question posée, que ce soit lors d’une consultation ou dans toute autre circonstance. C’est pourquoi un code couleur est proposé : vert (situation sans aucun danger ni risque), orange (situation sans grand risque mais quelques précautions sont à prendre), et rouge (situation à très haut risque pour le patient). Un petit commentaire accompagne le plus souvent la réponse (figure 2). Figure 2. Si une situation concernant un patient ne figure pas sur la liste, qui n’est pas exhaustive, l’utilisateur peut alors poser directement sa question dans une fenêtre prévue à cet effet. Elle sera très rapidement orientée vers un des responsables du site qui la traitera et répondra dans les plus brefs délais... et en profitera pour enrichir la liste d’un nouvel item. Depuis sa mise en service, ce site connaît un franc succès. Pour une meilleure accessibilité, il est envisagé de proposer dans l’avenir une application pour smart-phone.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 9
  • >
publicité