Version PDF

Vie professionnelle

Publié le 01 mar 2022Lecture 3 min

Accréditation des médecins et équipes médicales en rythmologie - Bilan et intérêt en 2022

Olivier PIOT, département de rythmologie, Centre Cardiologique du Nord, Saint-Denis

L’accréditation des médecins est un programme volontaire qui intéresse toutes les spécialités à risque, bien sûr la chirurgie (avec pour le chirurgien accrédité une prise en charge par la CNAM d’une partie de son assurance en responsabilité professionnelle, ce qui constitue une motivation forte compte tenu du prix élevé de leurs assurances), mais aussi les pratiques interventionnelles. Son but est d’améliorer la qualité et la sécurité de nos pratiques. Outre son objectif de développer la culture de la sécurité, elle est valorisée depuis 2021 dans la certification des établissements de santé (critères 2.4-04 et 3.7-06).

Un organisme agréé, Cardiorisq, sous l’égide de l’organisme de DPC de cardiologie a été mis en place avec la HAS pour permettre l’accréditation en cardiologie interventionnelle, incluant la rythmologie interventionnelle. Son agrément a été renouvelé en 2020 et un nouveau programme mis en place. Cette accréditation peut se faire de façon individuelle ou en équipe. L’inscription se fait en allant sur le site accreditation-des-medecins.fr (SIAM) (figure). La validation de l’inscription est faite par les experts de l’organisme agréé qui sont des collègues formés à cette pratique et qui répondent en une moyenne de 5 jours. Le programme est assez clair et comporte, d’une part, des activités sur les connaissances (recommandations, participation à des formations, congrès) et, d’autre part, des activités sur la pratique (déclaration et analyse d’événements indésirables associés aux soins, participation à des RMM, registres, etc.). Les experts vont valider les différents points menant à l’accréditation du médecin. La moyenne de délai d’évaluation d’un dossier pour accréditation par les experts de Cardiorisq est de 16 jours. L’accréditation est délivrée pour 4 ans avec un bilan annuel simple. Entre 2013 et 2021, 309 cardiologues interventionnels se sont engagés dans la démarche d’accréditation (dont dix engagements en équipe) et 224 sont accrédités (dont cinq équipes accréditées). Il est moins facile qu’on le pense d’évaluer le nombre de cardiologues interventionnels (coronaires, pédiatriques ou rythmologues interventionnels), mais une estimation de l’ordre de 1 700 semble raisonnable et montre qu’il y a encore une grande marge de progression pour que tous soient accrédités via Cardiorisq ! Au 31 décembre 2021, il y a eu 425 événements indésirables associés aux soins issus de Cardiorisq acceptés dans la base REX (minimum de 17 en 2017, maximum de 102 en 2021) pour un total de 131 000 événements issus de toutes les spécialités à risque, surtout chirurgicales. Après plusieurs années d’échanges avec de nombreux praticiens, force est de constater que l’intérêt de la culture du risque n’est malheureusement pas toujours bien compris et partagé par tous, mais on constate récemment une meilleure perception des enjeux. Les possibilités nouvelles par la CNAM de financer l’organisme agréé permettant une meilleure gestion des dossiers, l’utilité de l’accréditation dans la certification des établissements, le meilleur fonctionnement du SIAM notamment pour les accréditations en équipe permettent d’entrevoir une progression de l’engagement des cardiologues, et donc des rythmologues interventionnels en 2022 et 2023. Je recommande aux rythmologues interventionnels intéressés d’entrer dans l’accréditation en équipe, en choisissant le médecin de l’équipe le plus motivé, bien au fait du processus, pour guider ses collègues afin de réaliser la démarche dans les meilleures conditions.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité