publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

J'ai lu pour vous

Publié le 28 fév 2015Lecture 1 min

Une « cure d’amiodarone » est-elle utile après ablation de FA ?

G. MOUBARAK, Hôpital Saint-Joseph, Paris

L’étude randomisée AMIO-CAT a évalué l’intérêt de la prise d’amiodarone pendant 8 semaines au décours d’une ablation de FA chez 212 patients (50 % FA paroxystique, 29 % avec antécédent d’ablation).

Le critère principal était l’absence de toute arythmie atriale > 30 s à 6 mois après une période de blanking de 3 mois ; il a été observé chez 39 % des patients sous amiodarone et 48 % de ceux sous placebo (p = 0,18). Chez les patients en FA persistante, l’amiodarone a été associée à une réduction de 61 % des hospitalisations pour arythmie et de 68 % des cardioversions durant la période de blanking. Si l’amiodarone n’a pas d’effet sur le succès à moyen terme, son utilisation pourrait être utile pour couvrir la période postopératoire immédiate chez certains patients. Darkner S et al. Eur Heart J 2014 ; 35 : 3356-64. 

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 38
publicité