Version PDF

Éditorial

26 juin 2020

La « télé » est partout

Arnaud LAZARUS, rédacteur en chef

Dans le monde médical, la pandémie virale a donné un coup de fouet à tout ce qui est « télé». Je ne parle pas de l'omnipré sence quotidienne de nombreux confrères sur les chaînes de télévision, mais plutôt des aspects technologiques.

Le télétravail s'est ancré dans notre environnement, au prix d'une mise en place rapide de solutions matérielles et techniques d'accès réseau, d'outils de partage de données et de communication de groupe. La télésurveillance des prothèses rythmiques a démontré s'il en était besoin son intérêt pour suivre efficacement les patients tout en évitant des déplacements inutiles et non dénués de risque pour des contrôles présentiels. Mais la grande révélation est la téléconsultation, qui peinait à prendre son essor, avec seulement 10 000 actes par semaine début mars, pour rapidement exploser à près de 500 000 durant la dernière semaine de mars ! Ce numéro donne la part belle aux outils « technos », utiles et apportant plus de lien que de distanciation avec les patients. Anaud LAZARUS  

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité