Version PDF

Technologies

15 oct 2020

Le nouveau défibrillateur implantable Gallant™ : la connectivité au rythme de demain

Vincent GALAND, CHU de Rennes

Après le Confirm Rx™, premier moniteur cardiaque implantable connecté en Bluetooth à une application smartphone, Abbott lance le Gallant™ : premier défibrillateur cardiaque implantable permettant au patient d’être suivi à distance via une application mobile.

Une forme repensée La nouvelle gamme de défibrillateurs Abbott dispose d’une capacité de batterie améliorée et de la capacité à délivrer un choc d’énergie maximale de 40J (45J stockés). La forme du CRT-D a aussi été repensée et reprend celle, plus physiologique, des défibrillateurs de la gamme Ellipse (figure 1). Figure 1. Gallant™ HF. Télécardiologie et Bluetooth Le Gallant™ innove en utilisant la technologie Bluetooth, le transmetteur de chevet RF est désormais remplacé par une application smartphone sur le téléphone du patient : myMerlinPulse™, disponible sur les plateformes Android et Apple (figure 2). Cette nouvelle solution de suivi à distance offre au patient la possibilité de connaître immédiatement l’état de connexion de sa prothèse et le guide en cas d’incident de connexion. Figure 2. Application MyMerlinPulse™. L’utilisation d’une application smartphone pour effectuer le suivi à distance permet d’impliquer davantage le patient dans sa prise en charge en assurant un suivi rythmologique continu avec un meilleur profil de sécurité. En effet, l’application permet de transmettre immédiatement des alertes aux cardiologues en sécurisant le transfert des données via un codage tout au long de la transmission. De plus, l’application permet de guider le patient dans sa prise en charge grâce à une interface intuitive lui permettant de devenir acteur de sa pathologie. L’expérience acquise avec le moniteur cardiaque implantable Confirm Rx™ a démontré que la compliance avec un dispositif connecté en Bluetooth était satisfaisante, y compris chez les patients âgés. En effet, les patients de plus de 85 ans adoptent l’application myMerlin(1) et se connectent plus de 3,25 fois par semaine. Les patients ne possédant pas de smartphone sont équipés gratuitement d’un smartphone bridé fourni par Abbott. Discrimination combinée contre les thérapies inappropriées Les défibrillateurs Gallant™ disposent de multiples discriminants : bruit de sonde SecureSense™, morphologie Far-Field MD™, association AV, début brutal et stabilité, qui peuvent se combiner librement de manière à obtenir le meilleur rapport sensibilité/spécificité. L’étude multicentrique ReduceIT(2) a en effet montré que dans une population de 733 patients ayant bénéficié d’une programmation standardisée des discriminants de leur prothèse, 98,4 % n’avaient reçu aucun choc inapproprié à 1 an (dépassant ainsi la valeur cible de 93 % établie d’après les études SPICE[3] et DECREASE[4]). Optimisation de la resynchronisation avec SyncAV CRT™ plus L’affinement du QRS via la stimulation biventriculaire est un des facteurs les plus recherchés lors de l’implantation d’un dispositif de resynchronisation chez les patients en bloc de branche gauche. L’algorithme SyncAV CRT™ — développé sur les anciennes prothèses — permettait, lorsqu’il était optimisé, de réduire la largeur des QRS chez 100 % des patients(5). Le CRT-D Gallant™ dispose d’une version améliorée de l’algorithme : le SyncAV CRT™ plus permettant d’adapter de manière régulière le délai AV pour stimuler le ventricule droit en fusion avec la conduction spontanée de la branche afin de bénéficier de la conduction physiologique plus rapide et utiliser l’adaptation dynamique naturelle du délai AV du patient à l’effort et au repos (figure 3). Figure 3. Activation avec SyncAV CRT™ plus. Après les résultats encourageants de l’étude de N. Varma et coll.(6) montrant une réduction de 22 % à 2 ans du taux d’hospitalisations pour insuffisance cardiaque dans le groupe SyncAV ON vs SyncAV OFF, l’étude randomisée SyncAV incluant 1 400 patients visera à déterminer si l’activation de l’algorithme SyncAV CRT™ améliore la réponse à la CRT sur le long terme en comparaison avec la CRT conventionnelle. Cas clinique SyncAV CRT™ plus – Homme de 63 ans ; – Insuffisance cardiaque avec dysfonction systolique sévère (FEVG < 35 %) ; – NYHA classe III malgré une thérapie médicamenteuse optimisée ; – Bloc de branche gauche > 200 ms. On observe sur le premier ECG figure 4 un affinement du QRS de 13 % vs QRS intrinsèque en stimulation BiV standard. Le second ECG a été réalisé suite à l’activation de l’algorithme SyncAV CRT™ plus (avec paramètres nominaux) la programmation rapide (1 min) a permis d’obtenir un affinement du QRS de 44 %. Figure 4. ECG avant/après activation de SyncAV CRT™ plus.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

publicité