publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

J'ai lu pour vous

Publié le 31 mai 2015Lecture 1 min

LEGACY : moins de récidive de FA en cas de perte de poids

W. AMARA, CH Montfermeil

Perdre du poids ne permet pas seulement d’améliorer ses facteurs de risque cardiovasculaires. L’étude LEGACY (Long-term Effects of Goal-directed Weight Management in an Atrial Fibrillation Cohort, a long-term follow-up) a évalué 1 400 patients dont 825 étaient en FA.

Les patients avaient une surcharge pondérale et un IMC > 27 kg/m2. L’analyse a porté sur 355 patients séparés en trois groupes : groupe 1 : perte de poids ≥ 10 % ; groupe 2 : perte de 3 à 9 % ; groupe 3 : perte < 3 % ou prise de poids. Les patients ont été suivis pendant 5 ans, le critère primaire étant l’absence de récidive de FA. Les patients du groupe 1 ont eu une baisse de 45 % des récidives de FA en comparaison aux autres groupes. Les patients indemnes de FA sans antiarythmiques étaient 45 % dans le groupe 1 contre 22 % dans le groupe 2 et 13 % dans le groupe 3. Cette étude montre donc un effet positif de la réduction pondérale sur le risque de récidive de FA. Pathak RK et al. J Am Coll Cardiol 2015 ; doi:10.1016/j.jacc.2015.03.002

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 38
publicité