Version PDF

J'ai lu pour vous

15 mar 2021

Ablation de flutter commun avec 1 seule sonde d’ablation : critères de validation du bloc ICT

Jérôme TAIEB, Aix-en-Provence

Cette étude avait pour but de valider le bloc de l’isthme cavotricuspide (ICT) avec la seule sonde d’ablation grâce à des mesures différentielles d’intervalle PR.

61 patients de cinq centres ont eu une ablation de l’ICT et le bloc a été confirmé par stimulation différentielle à l’aide de deux ou trois cathéters. La nouvelle méthode consistait à mesurer l’intervalle PR sur l’électrocardiogramme de surface en utilisant la stimulation par le cathéter d’ablation du côté latéral (retard latéral) et du côté septal (ostium du sinus coronaire) de la ligne de l’ICT (différence = intervalle delta PR), avant et après l’ablation de l’ICT. 39 patients ont été ablatés en rythme sinusal et 22 en flutter commun. L’intervalle delta PR a augmenté de manière significative lorsque le bloc ICT était validé (257 ± 42 vs 318 ± 50 ms et 32 ± 23 vs 96 ± 22 ms respectivement ; p < 0,0001). Un seuil d’intervalle delta PR ≥ 70 ms avait une sensibilité et une spécificité de 100 % pour prédire le bloc bidirectionnel de l’isthme cavotricuspide. Les auteurs concluent qu’il est possible de valider un bloc ICT en utilisant un unique cathéter d’ablation et en se basant sur la mesure de l’intervalle PR par électrocardiogramme de surface avec comme objectif un delta PR > 70 ms. Sebag FA et al. Arch Cardiovasc Dis 2020 : S1875- 2136(20)30198-4.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 42
  • >
publicité