Version PDF

Au coeur du vasculaire

15 oct 2018

La SCVE : à quoi ça sert ?

Jean SABATIER, Secrétaire Général de la SCVE

La Société de Chirurgie Vasculaire et Endovasculaire de Langue Française (SCVE) gère depuis bientôt 50 ans notre spécialité. Nous entendons parfois quelques collègues qui nous demandent à quoi sert la SCVE…

Au début de son histoire, la chirurgie vasculaire s’est individualisée de la chirurgie générale, puis cette autonomie étant actée par la reconnaissance de notre spécialité, la chirurgie vasculaire a su évoluer et prendre le virage de l’endovasculaire grâce à l’opiniâtreté de certains de nos ainés, la nouvelle génération ayant spontanément adhéré et développé ces nouvelles techniques. Une société savante unique Nous avons la chance d’avoir pour notre spécialité une seule société savante qui représente d’une part, les deux secteurs d’exercice privé et public et, d’autre part, toutes les activités artérielles, veineuses et des abords vasculaires, avec une représentation équilibrée au Conseil d’administration. Cette unité nous permet, malgré notre faible nombre de spécialistes par rapport à des spécialités frontières dans le domaine cardiovasculaire et interventionnel représentant un nombre de spécialistes nettement plus important que nous, d’avoir une représentation efficace dans nos discussions avec les autorités de santé. Cela représente un travail permanent pour être présent, comme le sont nos confrères cardiologues et radiologues, dans les réunions de travail avec le ministère de la Santé pour organiser notre spécialité. Cette représentation sera d’autant plus importante si tous les chirurgiens vasculaires français sont membres de la SCVE pour soutenir le travail des administrateurs bénévoles qui consacrent du temps personnel pour la défense de notre spécialité. Le corps médical est parfois individualiste pensant que l’activité de chacun ne doit rien à la collectivité. Mais cette activité est souvent la conséquence de l’investissement de certains d’entre nous depuis plusieurs générations de chirurgiens pour faire ce travail de représentativité. Nous ne pouvons qu’encourager les chirurgiens vasculaires français qui ne sont pas membres de la SCVE à nous rejoindre. La SCVE a pris le virage de l’endovasculaire depuis de nombreuses années, l’évolution de notre nom ayant définitivement acté cette prise en charge thérapeutique maintenant incontournable et pour certains majoritaire que représente le traitement endovasculaire. Si nous ne l’avions pas fait, il est probable que d’autres spécialités frontières auraient développé leur activité pour la prise en charge de ces malades. Mais attention, rien n’est jamais acquis et nous avons besoin du soutien de tous et de l’investissement du plus grand nombre pour poursuivre dans cette voie. Les actions de la SCVE La SCVE soutient activement la recherche en distribuant chaque année lors du congrès annuel au minimum 60 000 € aux lauréats des Bourses de Recherche de la SCVE. La SCVE soutient les jeunes chirurgiens vasculaires et leur association (SICCV). Les internes et les CCA sont pour la plupart membres juniors de la SCVE. Notre congrès annuel est l’occasion pour les équipes universitaires et libérales de présenter des travaux originaux, sélectionnés anonymement. C’est également l’occasion de rencontrer nos partenaires industriels que je remercie pour leur soutien à notre spécialité. Cette nouvelle revue L’Interventionnel représente un nouveau moyen de communication pour les maladies vasculaires périphériques et leur traitement endovasculaire pour l’ensemble des médecins et chirurgiens intervenants dans cette pathologie.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 3
  • >
publicité