Version PDF

Lu pour vous

20 déc 2019

Réinterventions et perdus de vue après EVAR

Jimmy DAVAINE, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris

Quatre américains sur 5 traités pour un anévrisme de l'aorte abdominale (AAA) le sont par traitement endovasculaire (EVAR) avec pour bénéfice une réduction de la mortalité postopératoire, de la mortalité cardiaque et de la durée de séjour.

Le pendant étant un nombre plus élevé de réinterventions par rapport à la chirurgie ouverte et la nécessité d'une surveillance étroite et prolongée. Cette étude précise l'ampleur de ces réinterventions sur une large base de données. Méthodes et résultats C’est une analyse de la base Vascular Quality Initiative (VQI) de 2003 à 2015. Au total 12 911 patients d'âge moyen 75 ans ont été identifiés. Le suivi médian était de 1,7 an. Les procédures étaient programmées (89,1 %), en raison de symptômes (7,3 %) ou de rupture (3,6 %). Elles faisaient appel aux endoprothèses Medtronic (58,9 %), Gore (18,8 %) ou Cook (17 %). Le taux de réinterventions à 5 ans était de 21 %. Les causes étaient des embolisations (EF2 surtout), un réalignement d'endoprothèses, EF1, et des pontages croisés pour complications occlusives. Les groupes à risque étaient les patients opérés en urgence, les AAA > 6 cm et les patients afro-américains. On ne notait pas de différence selon l'âge ou le sexe. Le risque de rupture tardive était de 3 %. À retenir Le suivi montre que les réinterventions se font de manière régulière dans le temps, sans aspect de plateau dans la courbe, ce qui rend indispensable le suivi prolongé. Ceci est à considérer en fonction de l’élément suivant : 50 % des patients ayant eu un EVAR, répertoriés dans Medicare, étaient perdus de vue dans la base VQI. Columbo JA et al. J Vasc Surg 2019 ; pii: S0741-5214(19)31735-5.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité