Version PDF

Lu pour vous

15 mar 2021

Les calcifications artérielles : une observation (très) intéressante

Jimmy DAVAINE, CHU Pitié-Salpêtrière, Paris

On voit fréquemment des calcifications artérielles (CA) médiales au niveau des axes de jambe des patients diabétiques, leur présence est même corrélée au risque d’amputation.

Ce papier ancien démontre expérimentalement le rôle de la neuropathie dans leur formation à travers une observation intéressante. Soixante-six patients (19 diabétiques et 41 non-diabétiques) ayant tous eu une sympathectomie dans les 6 à 8 ans auparavant ont été examinés au moyen de radiographies à la recherche de CA médiales (sclérose de Mönckeberg) au niveau des artères distales. Cinquante-cinq sur 60 (92%) étaient porteurs de CA médiales en quantité importantes. L’observation était bilatérale chez les patients qui avaient eu une sympathectomie bilatérale. Lorsque la sympathectomie était unilatérale, les CA médiales étaient significativement plus importantes que de l’autre côté (88 % vs 18 % ; p < 0,01). C’était notamment le cas chez 11 patients sur 20 sans calcifications en préopératoire, qui ont développé des CA médiales après sympathectomie uniquement du côté opéré. Cette observation met en évidence incontestablement l’implication de l’innervation sympathique (ou de son absence) dans la formation des CA chez le diabétique et constitue une piste thérapeutique intéressante. Goebel FD et al. Diabetologia 1983 ; 24 (5) : 347-50.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité