Version PDF

La lettre du GACI

30 oct 2020

GACI - Le mot du président

Guillaume CAYLA, Président du GACI

C’est dans cette période bien particulière que les Rencontres TUC-GACI-GIHP ont eu lieu le 15 et 16 septembre dans un format numérique. Nous tenons à remercier les e-congressistes, intervenants et partenaires pour leurs engagements à nos côtés. Les présentations étaient de grande qualité et les échanges en studio étaient très enrichissants.

En association avec le DIU de cardiologie interventionnelle, des sessions très diverses ont été proposées : ateliers autour de la physiologie coronaire, de la préparation de la plaque, de la bifurcation coronaire, mais aussi, des sessions autour de l’évaluation des lésions coronaires, du TAVI à bas risque, du registre France PCI, ainsi que les meilleurs cas cliniques. Dans les sessions communes, l’interaction autour de la thrombose et des urgences de l’hémostase ont été, une nouvelle fois, une vraie valeur ajoutée pour tous. Vous pouvez retrouver toutes les présentations filmées par l’équipe de production sur le site www.tuconline.org.  Nous avons souhaité revenir dans ce numéro de Cath’Lab sur des sujets plus classiques et souvent oubliés de la cardiologie interventionnelle. Hakim Benamer nous propose une revue sur le spasme coronaire qui n’est pas suffisamment recherché. En France, la recherche d’un spasme coronaire se fait par un test de provocation au Méthergin® en ciblant les cellules musculaires lisses mais Julien Adjedj évoque la possibilité de cibler l’endothélium lors des tests de provocation et de proposer des tests à l’acétylcholine qui font référence sur un plan international. Bonne lecture à tous !

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 7
  • >
publicité