publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

J'ai lu pour vous

Publié le 29 fév 2012Lecture 1 min

Syncope liée à un bloc auriculoventriculaire paroxystique idiopathique

P. BRU, CH La Rochelle

Chez 18 patients avec une ou plusieurs syncopes inexpliquées, un ECG normal, sans cardiopathie, il a été documenté un BAV complet. Quinze patients ont bénéficié d’une exploration électrophysiologique avec injection d’ajmaline, normale. 

Le BAV était reproduit par l’injection d’ATP chez 15 patients (test assez sensible mais peu spécifique). Le massage sinocarotidien était négatif chez tous les patients.  Le test d’inclinaison a déclenché une syncope chez 7 patients, sans BAV. Le taux d’adénosine a été abaissé et le BAV est survenu d’ailleurs sans ralentissement de la fréquence sinusale. Tous les patients étaient asymptomatiques après implantation d’un stimulateur. Cette série évoque une nouvelle forme de BAV paroxystique, mais l’indication d’un stimulateur reste à prouver lorsqu’on examine le devenir des patients (aucune évolution vers un BAV complet, un patient non appareillé est resté asymptomatique). Brignole M et al. J Am Coll Cardiol 2011 ; 58 : 167-73.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 33
publicité