publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

J'ai lu pour vous

Publié le 01 juin 2022Lecture 1 min

Syncope avec un bloc bifasciculaire : pacemaker ou moniteur sous-cutané ?

Julien RISCHARD, Paris

Le constat que la démonstration d’un bloc infra-hissien est peu corrélé à la mise en évidence ultérieure d'un BAV complet a amené les auteurs à designer cette étude « pragmatique » où les patients ayant présenté une syncope avec un bloc bifasciculaire étaient randomisés pour être implantés soit d’un pacemaker (PM), soit d’un moniteur sous-cutané (MSC).

Le critère de jugement était composite (décès cardiovasculaire, syncope, implantation d’un PM, complications). Alors que le taux de récidive de syncope était similaire dans les deux groupes, le taux du critère composite était significativement plus important dans le groupe MSC. Les auteurs rapportent en outre que 42 des 58 patients inclus dans le groupe MSC ont par la suite reçu un PM (soit tous les patients non censurés). Sheldon R et al. JACC Clin Electrophysiol 2022 ; 8(2) : 239-48. doi: 10.1016/j.jacep.2021.10.003.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  • 2 sur 32
publicité