Version PDF

J'ai lu pour vous

15 juin 2021

Resynchronisation dans l’insuffisance cardiaque : stimulation hissienne « optimisée » avec fusion ventriculaire

Antoine LEPILLIER, Saint-Denis

Cette étude a évalué une stimulation hissienne « optimisée » (HOT-CRT) pour resynchroniser des patients avec dysfonction VG, comparée à la stimulation hissienne seule (HBP) ou biventriculaire classique (BiV), incluant la stimulation multipoints (MPP).

Dix-neuf patients (75 ans, FEVG 31%, QRS à 142 ms) ont eu une resynchronisation avec sonde hissienne (n = 14) ou ventriculaire droite (n = 5) associée à une sonde VG. Les configurations de stimulation (dont les différents vecteurs VG) ont été testées, avec un ECG haute densité (224 électrodes) couplé à un scanner. L’objectif primaire était la réduction du délai d’activation VG. Comparativement à la stimulation hissienne seule, au BiV classique et au MPP, HOT-CRT diminue ce délai de 21 % (-17 ms ; p < 0,001), 24 % (-22 ms ; p 0,002), et 13% (-11ms ; p = 0,035). Chez les patients avec BBD, HOT-CRT diminue le délai de 7% (-5ms ; p = 0,035). Si la stimulation hissienne « optimisée » semble améliorer la resynchronisation, ces données devront être évaluées par de futures études pour évaluer le retentissement clinique. Zweerink A et al. JACC Clin Electrophysiol 2021 ; doi : 10.1016/j.jacep.2020.11.029

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 42
  • >
publicité