publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

J'ai lu pour vous

Publié le 29 fév 2012Lecture 1 min

Repolarisation précoce et segment ST horizontal ou descendant

P. BRU, CH La Rochelle

A 6 mois d’intervalle, deux études ont évalué le segment ST lorsqu’une repolarisation précoce était diagnostiquée sur une élévation du point J. 

Dans la première étude, parmi 565 athlètes,31 % présentaient une repolarisation précoce, et le segment ST était toujours ascendant.  Chez 10 864 sujets d’âge 30-60 ans et suivis pendant 30 ans, 412 présentaient un point J ≥ 0,1 mV et un segment ST horizontal ou descendant, avec un risque de décès de cause rythmique multiplié par 1,4 (par 3,1 si surélévation du point J ≥ 0,2 mV en dérivations inférieures). Le risque était inchangé en cas de ST ascendant.   Dans la seconde étude, 45 patients avec antécédent de FV idiopathique ont été comparés à 124 témoins appariés et à 121 jeunes athlètes. L’existence d’une onde J était plus fréquente en cas de FV idiopathique, mais surtout l’association d’une onde J et d’un segment ST horizontal ou descendant était retrouvée chez 68 % des patients avec FV contre 25 % des témoins et 14 % des athlètes.   Tikkanen JT et al. Circulation 2011 ; 123 : 2666-73. Rosso R et al. Heart Rhythm 2012 ; 9 : 225-9.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 33
publicité