publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

J'ai lu pour vous

Publié le 15 oct 2018Lecture 1 min

Fonction du VD pour prédire le risque de mort subite

Fabien SQUARA, Nice

La stratification du risque de mort subite repose principalement sur l’évaluation de la FEVG.

Cette étude rétrospective sur 5 463 patients de la Mayo Clinic, démontre, chez des patients présentant des cardiopathies variées, que la fonction systolique du ventricule droit (VD) est un facteur indépendant et additif de risque de mort subite avec un risque quasiment doublé (HR multivarié = 1,9) en cas de dysfonction VD modérée à sévère. Il est intéressant de noter qu’y compris chez les patients ayant une FEVG > 35 % et non porteurs de DAI, une dysfonction VD multiplie par 4 le risque de mort subite (2,3 % après 14 mois). Une piste de réflexion à poursuivre pour les patients « borderline » sur les critères classiques d’implantation de DAI en prévention primaire. Naksuk N et al. Circ Arrhythmia Electrophysiol 2018 ; 11: e006091.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 34
publicité