Version PDF

J'ai lu pour vous

15 juin 2021

Etude ATTEST : traitement médical vs ablation pou retarder la progression vers une FA persistante

Antoine LEPILLIER, Saint-Denis

L’évolution d’une FA paroxystique vers une forme persistante est évaluée en comparant traitement médical versus ablation par radiofréquence dans cette étude prospective randomisée dans 29 centres.

Les patients étaient assignés en 1:1 ablation de FA ou antiarythmique (AAR) de classe I ou III. Le critère primaire était le taux de survenue d’une FA/TA persistante à 3 ans ; 255 patients ont été inclus, 128 dans le groupe ablation et 127 dans le groupe AAR. À 3 ans, on note moins de FA persistante dans le groupe ablation (2,4 % vs 17,5 %). Le facteur prédictif de progression vers la FA persistante était l’âge > 65 ans. En conclusion, l’ablation permet de limiter la progression vers une forme persistante, notamment chez les plus jeunes. Kuck KH et al. Europace 2021 ; 3 : 362-9.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 42
  • >
publicité