publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

J'ai lu pour vous

Publié le 20 oct 2023Lecture 1 min

Devenir à long terme des sondes endocavitaires abandonnées

Bertrand PIERRE, CHRU Trousseau, Chambray-lès-Tour

À partir d’un registre de 2 962 patients implantés de PM (94 %) et de DAI/CRT (6 %) entre 1984- 2018, cette étude coréenne monocentrique rétrospective a comparé chez 130 patients (âge moy. 56 ans, 109 sondes uniques, 21 multiples) la stratégie d’abandon de sondes (64 % pour dysfonctionnement, 27 % pour downgrading de double en simple chambre ; 7,6 ans moy. d’ancienneté) à un groupe de 260 patients appareillés en sexe, âge et type de prothèse rythmique, à une stratégie d’extraction.

Après 11 ans de suivi, la stratégie d’abandon d’une seule sonde montrait un risque similaire d’infection, de thrombose ou de mortalité toutes causes similaire par rapport à la stratégie d’extraction (3,6 % d’infection, 1,8 % de thrombose veineuse ; 36 % de mortalité toutes causes) mais les risques devenaient plus élevés en cas de d’abandon de multiples sondes. Kwon S et al. Heart Rhythm 2023 Aug 4.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 38
publicité