Version PDF

Dénervation sympathique rénale par cathéter : premiers résultats contrôlés

Une étude réalisée chez 106 patients présentant une HTA non contrôlée et répartis en 2 groupes (contrôle et DSRC), a évalué la variation de la pression artérielle systolique (PAS) à 6 mois. L’intervention de DSRC a consisté en 4 à 6 séquences de radiofréquence de faible puissance le long des deux...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

31 jan 2011