Version PDF

Cardiologie interventionnelle

14 sep 2021

Actualités de la cardiologie interventionnelle

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

Un dossier réalisé avec la collaboration d'Olivier Varenne, Paris

Pronostic postangioplastie par évaluation de la FFR FR-SEARCH est une étude observationnelle prospective  "tout venant"  destinée à évaluer le pronostic clinique des patients en fonction de la valeur de la FFR postangioplastie. Les FFR étaient mesurées systématiquement après angioplastie lorsque le résultat angiographique était considéré comme optimal. Une valeur de FFR < 0,90 était considérée comme sub-optimale chez les 1 000 patients inclus. Une valeur de FFR < 0,90 a été observée dans 440 vaisseaux (37,8 %). Au total 399 patients avaient au moins un vaisseau avec une FFR < 0,90 après angioplastie. Au suivi à 2 ans, il n’y avait pas d’association directe entre la valeur de la FFR postangioplastie et la survenue d’événements (RR : 1,08 ; IC 95 % : 0,73-1,60 ; p = 0,707), de décès cardiaques (P = 0,261), ou d’IDM (p = 0,217). Cependant, une analyse par vaisseau montre que la valeur de TLR est augmentée chez les patients avec FFR < 0,90 après angioplastie (RR : 1,91 ; IC 95 % : 1,06-3,44 ; p = 0,030) et une tendance à une augmentation du nombre de thromboses de stents. Dileti R et al. Circ Cardiovasc Interv 2021 ; doi.org/10.1161/CIRCINTERVENTIONS.120. 009681. Utilité de la FFR chez les patients STEMI pluritronculaires Dans l’étude FLOWER-MI, chez les patients hospitalisés pour STEMI et traités par angioplastie, ceux avec des lésions pluritronculaires étaient randomisés entre une revascularisation complémentaire guidée par la FFR ou par l’angiographie. Plus de lésions étaient revascularisées dans le groupe dont la revascularisation était guidée par l’angiographie. Le critère primaire, composé des décès toutes causes, des IDM, ou des revascularisations en urgence à 1 an est survenu dans 5,5 % (FFR) versus 4,2 % (angio) des patients (RR : 1,32 ; IC 95 % : 0,78 à 2,23 ; p = 0,31). Chez les patients STEMI pluritronculaires chez qui se pose la question d’une revascularisation complémentaire, le guidage par FFR n’apporte pas de bénéfice clinique à 1 an par rapport à un guidage classique par angiographie. Puymirat E et al. N Engl J Med 2021 ; doi: 10.1056/NEJMoa2104650. Lésions du tronc commun : quelle stratégie de stenting ? La stratégie de revascularisation des lésions distales du tronc commun demeure l’objet de débats, une étude suggérant même que l’implantation de deux stents serait supérieure à une technique provisionnelle. Dans cette étude, EBC MAIN, 467 patients avec lésions du tronc commun ont été recrutés et randomisés entre une stratégie provisionnelle (n = 230) ou une stratégie de deux stents systématiquement (n = 237). Le critère primaire composé (décès, IDM, TLR à 12 mois) est survenu dans 14,7 % versus 17,7 % des patients des deux groupes (RR : 0,8 ; IC 95% : 0,5-1,3 ; p = 0,34). Il n’y avait pas non plus de différence en termes de mortalité (3,0% vs 4,2 % ; p = 0,48), d’IDM (10,0 % vs 10,1 % ; p = 0,91), ou de TLR (6,1 % vs 9,3 % ; p = 0,16). Pour les patients souffrant d’une sténose du tronc commun distal et traités par angioplastie, une stratégie provisionnelle comportant un stent est similaire à une stratégie à deux stents. Hildick-Smith D et al. Eur Heart J 2021 ; doi: 10.1093/eurheartj/ ehab283. Efficacité de la prise de colchicine dans la maladie coronaire chronique Ce travail est une métaanalyse des essais de la colchicine chez les 11 816 patients inclus avec maladie coronaire chronique. Chez ces patients, le critère primaire (décès, IDM, AVC et revascularisation) est réduit de 25 % par la prise de colchicine (p = 0,005). Le risque d’IDM est réduit de 22 %, celui d’AVC de 46 % et celui de revascularisation de 23 % (p = 0,01, p = 0,009 et p < 0,001 respectivement). À noter une nette tendance à une augmentation de la mortalité non cardiovasculaire dans le groupe de patients traités par colchicine. Une faible dose de colchicine semble réduire le risque de MACE, d’IDM, d’AVC et de revascularisation chez les patients coronariens stables. Fiolet ATL et al. Eur Heart J 2021 ; doi. org/10.1093/eurheartj/ehab115. Infarctus cérébraux silencieux après procédure de TAVI Les infarctus cérébraux silencieux sont fréquents après une procédure de TAVI quand les patients sont systématiquement examinés par IRM de diffusion. L’impact de ces infarctus cérébraux silencieux demeure incertain. Dans cette métaanalyse, parmi les 2 171 patients ayant bénéficié d’une IRM de diffusion après TAVI, 1 601 avaient au moins un infarctus cérébral silencieux. L’incidence d’AVC avec déficit neurologique était quant à elle de 3%. La métarégression retrouve le diabète, l’insuffisance rénale, le recours à l’IRM 3T et la prédilatation comme des facteurs associés à une augmentation du risque d’infarctus silencieux. De plus, la prévalence d’un déficit cognitif post-TAVI augmentait de 16 % à 10 jours, à26 % à 6 mois. L’analyse statistique suggère une relation entre le nombre moyen d’infarctus cérébraux silencieux et le risque de déficit cognitif. Dans cette analyse, les systèmes de protection cérébraux semblent réduire le volume des infarctus cérébraux mais pas leur nombre. Les infarctus cérébraux silencieux sont donc fréquents après TAVI et leur nombre est associé à des déficits cognitifs postintervention. L’utilisation des systèmes de protection cérébrale ne réduit pas significativement le risque d’infarctus cérébraux silencieux. Woldentorp K et al. Eur Heart J 2021 ; doi: 10.1093/eurheartj/ehab002 Mortalité CV des patients traités par angioplastie au décours d’un arrêt cardiaque extrahospitalier Ce travail est une métaanalyse évaluant la mortalité des patients traités par angioplastie après un arrêt cardiaque extrahospitalier (ACEH) réanimé. Cette métaanalyse a regroupé 49 études incluant 301 902 patients (73 634 ACEH et 228 268 patients sans ACEH). La mortalité est supérieure chez les patients traités au décours d’une ACEH (29 % vs 4 %). Dans 39 % des cas, la cause de décès des patients ACEH était cardiovasculaire. Les taux de thromboses de stents rapportés étaient plus importants (2,9 % vs 0,8 %), de même que les saignements (10,2 % vs 2,1%) et les AVC (1,7 % vs 0,5 %)chez les patients ACEH. Environ un tiers des patients ACEH traités par angioplastie vont décéder à l’hôpital de cause le plus souvent cardiovasculaire. Les complications thrombotiques (thromboses de stent) et hémorragiques sont plus fréquentes chez ces patients. Spirito A et al. EuroInterv 2021 ; doi : 10.4244/EIJ-D-20-0022. Prise en charge des STEMI durant la pandémie de Covid-19 en France Ce travail compare les retards à la reperfusion et la survenue d’événements chez les  patients pris en charge pour STEMI en comparant la période 2019 et celle de la première vague d’infection par la Covid-19 en France. Les données de 65 centres entre le 1er mars et le 31 mai 2020 ont été analysées et comparées à celles de 2019. Le critère primaire de cette étude était composé de la mortalité hospitalière et des complications mécaniques non létales. Parmi les 6 306 patients inclus, une diminution des admissions hebdomadaires pour STEMI a été observée durant la pandémie (-13,9 ± 6,6 % ; p = 0,003).Lesdélais moyens entre le début des symptômes et l’angioplastie étaient plus longs de 25 min en 2020 (270 vs 245 min ; p = 0,013), principalement par une augmentation du temps entre les symptômes et le premier contact médical (121 vs 150 min ; p = 0,002). De plus, en 2020, un doublement du nombre de complications mécaniques était rapporté (0,9 % vs 1,7 % ; p = 0,029). Durant la première vague d’infection par la Covid-19 en France, il a été observé un recul des admissions pour STEMI associé à un plus grand délai dans la prise en charge dû principalement aux patients et une augmentation des complications mécaniques. Bonnet G et al. Arch Cardiovasc Dis 2021 ; doi: 10.1016/j.acvd.2021.01.003. Publié dans Cath'Lab

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité