Version PDF

Rythmologie et rythmo interventionnelle

03 oct 2017

Actualités de la rythmologie

Dominique PAVIN et Claude KOUAKAM

Un dossier réalisé avec la collaboration de Dominique PAVIN, CHU de Rennes & Claude KOUAKAM, Pôle CardioVasculaire et Pulmonaire, Institut Cœur Poumon, CHRU de Lille

Remodelage ventriculaire droit et TV chez l’athlète   Une nouvelle entité est décrite chez les grands sportifs d’endurance. Parmi 57 patients consécutifs ayant eu une ablation de tachycardies ventriculaires (TV) droites provenant d’une zone « cicatricielle », 11 d’entre eux avaient une fibrose limitée à l’épicarde de la chambre de chasse VD, non détectée à l’IRM, et visible uniquement par la cartographie de voltage unipolaire de l’endocarde (≤ 5,5 mV) ou bipolaire épicardique. Les TV sont souvent multiples, rapides (233 bpm en moyenne), surviennent à l’effort et sont traitées efficacement par ablation épicardique. Tous ces patients étaient des athlètes d’endurance de haut niveau et n’avaient aucun critère de dysplasie arythmogène du VD (DAVD). Aucun n’a présenté de fibrose sous-tricuspidienne par comparaison à la DAVD. Venlet J et al. J Am Coll Cardiol 2017 ; 69 : 497-507.    Isolation des veines pulmonaires dans l’ablation de la FA persistante idiopathique   Cette étude prospective de cohorte a comparé l’isolation empirique des veines thoraciques (lésions circulaires périveineuses pulmonaires + veine cave supérieure) chez 233 patients consécutifs ayant une FA paroxystique (n = 172) ou une FA persistante (n = 61) et l’absence de cardiopathie. Il n’a pas été réalisé d’ablations de zones fragmentées ou de lésions linéaires. Après un suivi de 25 ± 10 mois, le taux de succès est le même dans les deux groupes après une (FA paroxystique : 72 % vs FA persistante : 66 %) (figure) ou plusieurs procédures (92 % vs 87 %). Ejima K et al. J Cardiovasc Electrophysiol 2017 ; 28 : 266-72.  Dominique PAVIN, CHU de Rennes   Devenir des patients âgés recevant un DAI en prévention secondaire   Le registre NCDR ICD a évalué la morbi-mortalité des patients âgés primo-implantés d’un DAI en prévention secondaire aux États-Unis entre 2006 et 2009. Les risques de décès et d’hospitalisation ont été évalués sur une période de 2 ans dans différents groupes d’âge (65-69 ans : 3 139 ; 70-74 ans : 3 064 ; 75-79 ans : 3 021 et ≥ 80 ans : 3 196). L’âge moyen à l’implantation était de 75 ans ; 25,3 % des patients avaient moins de 70 ans et 25,7 % ≥ 80 ans. La FEVG moyenne était de 35 ± 14 %. Le taux de décès à 2 ans était de 21,8 %, variant de 14,7 % chez les moins 70 ans à 28,9 % chez les ≥ 80 ans (RR : 2,01 ; IC 95 % : 1,85-2,33 ; p < 0,001). L’incidence des hospitalisations était de 65,4 %, variant de 60,5 % chez les ≥ 70 ans à 71,5 % chez les ≥ 80 ans (RR : 1,27 ; IC95 % : 1,19-1,36 ; p < 0,001) ; le risque était plus élevé au cours des 30 premiers jours. Betz JK et al. J Am Coll Cardiol. 2017 ; 69 (3) : 265-74.   FEVD : marqueur de risque indépendant et additionnel à la FEVG pour la prédiction d’événements rythmiques graves   Cette étude a évalué la valeur prédictive additionnelle de la fraction d’éjection ventriculaire droite (FEVD) chez 314 patients avec cardiopathie ischémique (n = 164) ou non (n = 150), ayant tous bénéficié d’une IRM cardiaque. Le critère de jugement principal était la survenue d’un arrêt cardiaque ou la délivrance d’un traitement approprié par le DAI. La quantification aveugle de la FEVG et FEVD, et du pourcentage de fibrose était réalisée chez tous les patients. La dysfonction VD était définie comme une FEVD ≤ 45 %. La FEVG moyenne était de 32 ± 12 % [6-54 %], et la FEVD 48 ± 15 % [7-78 %]. Lors d’un suivi médian de 773 jours, 49 patients (15,6 %) ont satisfait le critère d’évaluation (9 arrêts cardiaques, 40 thérapies appropriées). La dysfonction VD était un prédicteur indépendant (HR : 2,98 ; p = 0,002), y compris chez les patients avec FEVG > 35 % (HR : 4,2 ; p = 0,02). Mikami Y et al. Circ Arrhythm Electrophysiol. 2017 : pii: e004067. Claude KOUAKAM, Pôle CardioVasculaire et Pulmonaire, Institut Coeur Poumon, CHRU Lille "Publié dans RythmologieS"

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 88
  • >
publicité
publicité