Version PDF

Lu pour vous

Publié le 31 déc 2007Lecture 1 min

Que se passe-t-il à l’arrêt des antiagrégants plaquettaires en cas de stents actifs ?

O. VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

L'étude SCANDSTENT a démontré une réduction de la resténose angiographique après l’implantation de stents actifs Cypher™ chez 322 patients avec des lésions complexes (occlusions chroniques, lésions ostiales ou angulées).

Le but de cette étude était d’étudier le devenir des stents actifs à l’arrêt du clopidogrel. Après 15 mois de suivi, alors que 80 % des patients avaient cessé le clopidogrel, 6 patients du groupe stents actifs et 10 patients du groupe stents nus ont présenté un décès ou un IDM (p = ns). Comparés aux stents nus, après 15 mois, les stents actifs permettent une réduction du taux de revascularisation de 33,1 % à 5,6 % (p < 0,001). L’efficacité des stents actifs persiste 15 mois après l’angioplastie sans effet délétère noté ni de resténose tardive. Helqvist S et al. EuroInterv 2007 ; 3 : 309-14.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité