Version PDF

Lu pour vous

25 oct 2021

Valvuloplastie au ballon des sténoses aortiques serrées avant chirurgie non cardiaque

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

Ce registre compare la valvulopathie au ballon seul au traitement médical, chez les patients avec sténose aortique sévère avant chirurgie non cardiaque. Il a inclus 133 patients traités au ballon et 40 de façon conservative.

Les MACE à 1 mois après la chirurgie sont survenus chez 20,0 % (n = 8) et les décès chez 10,0 % (n = 4). Chez les patients traités par valvulopathie au ballon, les MACE étaient de 20,4 % (n = 19) et les décès de 5,4 % (n = 5) à 1 mois. Chez les patients traités de façon conservative, tous les événements sont survenus après la chirurgie, alors que chez ceux traités au ballon, 12,9 % (n = 12) ont eu des événements avant la chirurgie dont 3 décès. L’incidence des MACE et la survie à 3 mois étaient similaires dans les deux groupes de patients (20,4 % vs 20,0 % ; RR : 0,93) et (89,2 % vs 90,0 %). Les patients avec une sténose aortique sévère devant bénéficier d’une chirurgie non cardiaque sont à haut risque d’événements cardiovasculaires. La réalisation d’une valvulopathie au ballon seul ne permet pas d’améliorer leur pronostic. Debry N et al. EuroInterv 2021 ; doi: 10.4244/ EIJ-D-20-01423.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité