publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Technologies

Publié le 15 oct 2023Lecture 4 min

ROTAWIRETM Drive - Nouveau guide d’athérectomie rotationnelle pour aborder les lésions complexes en 1re intention

Victor STRATIEV, Centre cardiologique du Nord, Saint-Denis

L’abord des lésions complexes de type fibrocalcaire par athérectomie rotationnelle reste délicat, de par la nécessité d’un matériel spécifique, et notamment d’un guide 0,009”, relativement difficile à utiliser en première intention. Le nouveau guide ROTAWIRETM Drive, codéveloppé par Boston Scientific et Asahi pour le système ROTAPROTM, combine une solidité accrue et un excellent contrôle du torque, avec une réponse 1:1. Il simplifie les procédures en diminuant le besoin de matériel d’échange complémentaire, en permettant une utilisation de première intention, y compris (et surtout) dans les cas les plus complexes.

L'athérectomie rotationnelle s’est imposée depuis plus de 30 ans comme l’outil indispensable dans l’arsenal thérapeutique de la cardiologie interventionnelle, dans les cas complexes avec un athérome fibrocalcaire ne pouvant pas être traité par angioplastie au ballonnet(1). Pour être réalisée, la procédure d'athérectomie nécessite du matériel spécifique, notamment la fraise en forme d’olive recouverte de diamant utilisée en rotation à haute vitesse (entre 140 000 et 190 000 tours/min). Cette rotation requiert un guide assurant l’axe central de la rotation. C’est en ce sens que le ROTAWIRETM de 1re génération diffère des guides de première intention. Il est constitué d’une âme solide en 0,009”, sans revêtement. Le contrôle du torque est de nettement moins bonne qualité, par rapport aux guides 0,014” de première intention. Sa particularité et sa relative difficulté de manipulation, associées à sa fragilité, nous poussent, dans les cas complexes, à franchir la lésion avec un guide standard de première intention, puis à procéder à un changement pour le guide ROTAWIRETM de 1re génération, à l’aide d’un microcathéter (ou ballon over-the-wire ou OTW). C’est pratique, rapide, et souvent la solution privilégiée en début d’expérience de la technique. Néanmoins, des cas de figure existent dans lesquels cette technique n’est pas réalisable – soit parce que la sténose extrêmement serrée ne permet même pas le passage d’un guide 0,014”, mais uniquement du 0,009”, soit parce que le guide franchit la lésion, mais pas le matériel permettant l’échange (microcathéter ou ballon OTW). Dans ces cas, il vaut mieux utiliser et manœuvrer le guide ROTAWIRETM en première intention, et le positionner en aval de la zone à traiter : la partie radio-opaque 0,014’’ positionnée nettement en aval de cette zone, avec interdiction de « fraiser » sur cette partie, au risque de la sectionner, et de la perdre dans la coronaire. Or, l’anatomie coronaire peut s’avérer parfois très difficile pour négocier des tortuosités (de surcroît calcifiées), que ce soit en amont, et surtout en aval de la sténose fibrocalcaire. L’avancement du guide en distalité peut donc être très difficile, voire impossible, en raison du comportement du guide. Ces cas très complexes sont de plus en plus fréquents ces dernières années (figure 1). Les indications et le champ de la revascularisation myocardique par angioplastie se sont élargis avec la diminution substantielle des resténoses intrastents actifs. Cela se vérifie dans les cas à plus haut risque de resténose, comme les lésions longues et/ou les lésions de type fibrocalcaire de plus en plus fréquentes avec le vieillissement de la population, et les occlusions chroniques.   Figure 1. Dans ce contexte il est nécessaire de pouvoir disposer d'un guide Rota de première intention plus performant, permettant d’aborder des artères calcifiées et tortueuses avec plus de succès. Le nouveau guide ROTAWIRETM Drive est conçu justement pour progresser dans les lésions calcifiées et les anatomies tortueuses avec une réponse au torque 1:1, fournissant un accès au système d’athérectomie rotationnelle ROTAPROTM (figure 2). Figure 2. Pour une navigation contrôlée dans les lésions calcifiées qui diminue le recours aux dispositifs d’échange et réduit le temps et le coût de la procédure.   Basé sur une conception de l’âme du guide signée ASAHI, et avec une solidité accrue (résistance à la plicature 2 fois supérieure à la 1re génération), le nouveau ROTAWIRETM Drive est également disponible en deux versions : Floppy et Extra Support, toujours en longueur de 330 cm (figure 3, tableau). Figure 3. ROTAWIRETM Drive montre une résistance à la plicature 2 fois supérieure à la première génération.   Le ROTAWIRETM Drive permet de s’attaquer à des lésions complexes de type fibrocalcaire, avec plus de sérénité et plus de simplicité. Les chances de direct wiring de l'artère, sans recours à un matériel d'échange, sont en effet plus grandes.   Cas clinique   ➜ Il s’agit d’une patiente de 85 ans avec une ischémieétendue (7/17 segments) antérieure et inférieure, une occlusion chronique ostiale de la coronaire droite et une occlusion très calcifiée d’entrée TIMI 1 de l’IVA moyenne, reprenant la coronaire droite occluse.   Photo 1. Photo 2. Distalité du microcathéter rompu dans la calcification majeure et fixé sur le guide Fielder® (Asahi) retiré de la coronaire. A : Guide Fielder XT en distalité, mais échec de franchissement d’un microcathéter Caravel® (Asahi), malgré l’appui d’un Guidezilla II (Boston Scientific). B : Échec de franchissement d’un microcathéter Turnpike® LP (Teleflex). Photo 3. Contrôle après le retrait du matériel ; flux TIMI 1 avec segment en aval sinueux en S, massivement calcifié et avec dissection visible. Photo 4. Contrôle en OAD 30°. Photo 5. Progression du guide ROTAWIRETM Drive dans le segment calcifié, sinueux et disséqué. Photo 6. A : Ballon NC 2,5 mm à 14 atm bien ouvert après le passage d’une fraise de 1,5 mm. B : Stent actif SYNERGYTM XD 2,75 x 32 mm très bien expandu dans le segment calcifié.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 12
publicité