publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Lu pour vous

Publié le 30 mar 2022Lecture 1 min

Rétrécissements aortiques avec bicuspidie : chirurgie versus TAVI

Olivier VARENNE, hôpital Cochin, Paris

Les patients avec bicuspidie aortique ont été largement exclus des essais cliniques randomisés évaluant le TAVI, et donc les don- nées sur cette technique sont assez limitées.

Ce travail vise à comparer la chirurgie de remplacement valvulaire aortique et le TAVI chez des patients adressés pour sténose aortique sur bicuspidie. Dans la base de données nationale américaine (NRD), les patients avec bicuspidie documentée ont été identifiés entre 2016 et 2018. Parmi les 17 068 patients avec sténose sur bicuspidie 1 629 (9,5 %) ont bénéficié d’un TAVI et 15 439 (90,5 %) d’une chirurgie. Les patients des deux cohortes (chirurgie et TAVI) ont été appariés par score de propension en 1 393 paires dont 848 avaient un suivi à 6 mois complet. Dans cette cohorte de patients appariés, le TAVI était associé à une moindre mortalité intrahospitalière (0,7 % vs 1,8 % ; OR : 0,35 ; IC 95 % : 0,13-0,93 ; p = 0,035), et un taux similaire de MACE à 30 jours (1 % vs 1,5 % ; p = 0,343) et à 6 mois (4,2 % vs 4,9 % ; p = 0,74). Dans ce travail rétrospectif, le TAVI semble faire au moins aussi bien que la chirurgie de remplacement valvulaire chez les patients avec sténose aortique sur bicuspidie. M. Majmundar et al. EuroInterv 2022 ; doï : 10.4244/ EIJ-D-21-00757.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 88
publicité