publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Lu pour vous

Publié le 30 oct 2022Lecture 1 min

Observance du traitement antiplaquettaire après SCA

Olivier VARENNE, hôpital Cochin, Paris

La non-observance des traitements antiplaquettaires après SCA est associée à une péjoration du pronostic. Elle peut être définie de plusieurs manières : impossibilité de débuter le traitement, difficultés de mise en Œuvre, de poursuite du traitement pour la durée souhaitée.

Cette étude de cohorte concerne les 12 844 patients du registre Alberta Provincial Project sortis vivants de l’hôpital après une angioplastie pour SCA entre 2012 et 2016. Les patients étaient âgés de 62 ans en moyenne et 24 % étaient des femmes. Cinq profils d’observance ont été définis : non-observance précoce (11 %), diminution rapide de l’observance (8 %), retard au début du traitement (6 %), déclin graduel (20 %) ou observance correcte (55 %). Comparativement aux patients avec une bonne observance, ceux non observants précoces et ceux qui deviennent rapidement non observants ont un risque accru de MACE. Après angioplastie pour SCA, un retard à l’initiation ou une rapide non-observance au traitement antiplaquettaire se traduit par un risque majoré de complications ischémiques graves. Turgeon RD et al. Eur Heart J 2022 ; doi: 10.1093/ eurheartj/ehac116.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 89
publicité