Version PDF

Lu pour vous

29 juin 2021

Lésions du tronc commun : quelle stratégie de stenting ?

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

La stratégie de revascularisation des lésions distales du tronc commun demeure l’objet de débats, une étude suggérant même que l’implantation de deux stents serait supérieure à une technique provisionnelle.

Dans cette étude, EBC MAIN, 467 patients avec lésions du tronc commun ont été recrutés et randomisés entre une stratégie provisionnelle (n = 230) ou une stratégie de deux stents systématiquement (n = 237). Le critère primaire composé (décès, IDM, TLR à 12 mois) est survenu dans 14,7 % versus 17,7 % des patients des deux groupes (RR : 0,8 ; IC 95% : 0,5-1,3 ; p = 0,34). Il n’y avait pas non plus de différence en termes de mortalité (3,0% vs 4,2 % ; p = 0,48), d’IDM (10,0 % vs 10,1 % ; p = 0,91), ou de TLR (6,1 % vs 9,3 % ; p = 0,16). Pour les patients souffrant d’une sténose du tronc commun distal et traités par angioplastie, une stratégie provisionnelle comportant un stent est similaire à une stratégie à deux stents. Hildick-Smith D et al. Eur Heart J 2021 ; doi: 10.1093/eurheartj/ ehab283.  

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité