Version PDF

Lu pour vous

15 oct 2017

Histoire naturelle des thromboses valvulaires après implantation de valves biologiques en position aortique

Olivier VARENNE, hôpital Cochin, Paris

Le scanner cardiaque a permis de mettre en évidence des images d’épaississement des feuillets valvulaires avec hypo atténuation (appelé HALT), avec ou sans anomalie de la cinétique valvulaire (HAM) après implantation de prothèses biologiques aortiques, que ce soit par voie chirurgicale ou par TAVI.

Dans le registre SAVORY, 75 patients traités par TAVI et 30 patients traités par remplacement chirurgical ont bénéficié de deux scanners cardiaques à 140 et 298 jours. Des HALT ont été retrouvées chez 32 patients (38 %) avec altération des mouvements HAM chez 17 (20 %). Entre les deux examens, une progression (16 %) ou une régression (11 %) des images étaient retrouvées. Une progression des images de thrombus était moins fréquente chez les patients sous anticoagulants (OR : 0,014 ; p = 0,036). Ces résultats étaient similaires en cas d’implantation de la valve par voie chirurgicale ou par TAVI. Aucun des patients n’a présenté de signe de dysfonction valvulaire et les HALT n’étaient pas corrélées à des événements cliniques. Les thromboses valvulaires infracliniques sont de découverte commune après implantation de valve biologique aortique. Le phénomène peut se développer ou régresser au cours du suivi. Les anticoagulants semblent avoir un effet protecteur. Sondergaard L et al. Eur Heart J 2017 ; 38 (28) : 2201-7.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité