Version PDF

Lu pour vous

15 oct 2018

Cicatrisation et néoathérosclérose après implantation de DES à polymère durable ou biorésorbable

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

Une néoathérosclérose a été décrite comme potentiellement associée aux stents actifs à polymère durable, liée à une accélération des infiltrations lipidiques et à un retard de réendothélialisation.

La cicatrisation artérielle des deux types de stents actifs (à polymères durable ou résorbable), a été étudiée par OCT chez 90 patients pluritronculaires randomisés entre DES à polymère résorbable (Synergy™, Boston Scientific) ou durable (Resolute Integrity™, Medtronic). Le critère primaire, longueur de mailles non recouvertes à 3 mois (10 ± 8 mm vs 11 ± 7 mm ; p = 0,45) et le pourcentage de patients avec néoathérosclérose à 18 mois (11,6 % vs 15,9 % ; p = 0,56) n’étaient pas différents entre les deux types de stents. Il n’y a pas eu de thrombose de stent dans les deux groupes. La cicatrisation des stents actifs à polymère durable et résorbable apparaît similaire à 3 mois. Guagliumi G et al. Eur Heart J 2018 ; 39 (26) : 2448-56.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité