Version PDF

Lu pour vous

Publié le 30 mar 2022Lecture 1 min

Bénéfice à long terme de la FFR chez des patients avec syndrome coronarien chronique

Olivier VARENNE, hôpital Cochin, Paris

J-CONFIRM, registre Japonais, étudie l’impact à long terme (5 ans) de l’analyse de la FFR pour le choix de traiter ou non une sténose coronarienne chez 1 263 patients (1 447 lésions) avec syndrome coronarien chronique.

Le suivi à 5 ans était complet chez 92 % des patients. Le critère primaire à 5 ans, le TVF (décès cardiaque, IDM, TVR) était de 11,6 % dans les lésions traitées médicalement, principalement du fait de nouvelles revascularisations (9 %). Les taux de TVF étaient similaires dans les groupes avec FFR 0,75-0,80 et 0,81-0,85 après ajustement des caractéristiques de base (12,2 % vs 13,0 % ; p = 0,63). Comparativement aux patients avec FFR normale (0,86-1,00), ceux avec une FFR basse (< 0,75) et ceux avec une FFR jugée limite (0,75- 0,85) ont plus de TVF à 5 ans (29,9 % vs 12,8 % vs 8,6 % ; p < 0,001). Les facteurs prédictifs indépendants du risque de TVF à 5 ans sont l’hémodialyse, la valeur de FFR, la lésion du tronc commun, un antécédent d’angioplastie, et le sexe masculin. Kuramitsu S et al. Circ Interv 2022 ; doï : 10.1161/ CIRCINTERVENTIONS.121.011387.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité