Version PDF

L’artériopathie périphérique est un marqueur prédictif de mortalité hospitalière en cas d’IDM

Une étude américaine a cherché à évaluer l’impact de la présence d’une artériopathie périphérique (AP) sur la mortalité hospitalière de patients pris en charge pour un infarctus du myocarde (IDM), en réexaminant les dossiers de plus de 9 000 patients. Moins de 6 % des patients avaient une AP...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

17 nov 2010