Version PDF

Lu pour vous

30 mar 2021

Comparaison OCT, IVUS et angiographie pour guider l’implantation des stents

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

Dans l’étude ILUMIEN III : OPTIMIZE PCI, parmi les 450 patients avec lésions coronaires traitées par angioplastie, l’OCT améliore l’expansion du stent et réduit les risques de dissection et de malapposition par rapport au contrôle par IVUS ou angiographie seule.

Cependant, à 12 mois, l’OCT ne permet pas de réduction du taux de TLF (OCT : 2,0 % ; IVUS : 3,7 % ; angiographie : 1,4 %), ni du taux de MACE (OCT : 9,8 % ; IVUS : 9,1 % ; angio : 7,9 %). Le guidage du geste d’angioplastie par l’OCT ne permet pas d’amélioration du pronostic clinique des patients souffrant de lésions coronaires (relativement simples). Ali Z et al. EuroIntervention 2021 ; 16 (13) : 1092-9.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité