Version PDF

Technologies

15 déc 2017

Un nouveau cathéter d'ablation, et de " mapping " !

Nicolas CLEMENTY, CHU de Tours

Le TactiCath SE nouvellement commercialisé par la société Abbott est un cathéter d'ablation par radiofréquence muni de 4 électrodes, dont une électrode distale irriguée de 3,5 mm.

La poignée et le corps de sonde sont issus de la plateforme FlexAbility, avec un revêtement rugueux particulièrement confortable, notamment pour maintenir le torque main gauche. Il est également muni d'un capteur de force très haute précision issu de la plateforme TactiCath utilisant l'interférométrie grâce à 3 fibres optiques, ainsi que d'un capteur magnétique pour un repérage tridimensionnel optimal. Enfin, grâce à un ingénieux espacement inter-électrode de 2-2-2 mm, il permet pour la première fois l'utilisation de 3 canaux d'enregistrement bipolaires de grande qualité (figure 1). En effet, le dipôle proximal des sondes d'ablation est souvent inutilisable car flottant dans la cavité cardiaque, avec un enregistrement prédominant de signaux "farfield", et le dipôle distal souvent grossier du fait d'une bague distale de 4 mm. Avec le Tacticath SE, le dipôle médian 2-3 offre ainsi un excellent compromis, à la fois proche de la zone de contact, avec un enregistrement local haute fidélité du fait de l'espacement inter-électrodes de 2 mm, et sans artéfact lors de l'application du courant de radiofréquence (qui est appliqué sur l'électrode 1). Figure 1. Composition du TactiCath SE. La figure 2 montre un exemple d'identification du gap sur un flutter gauche dépendant du toit avec la mise en évidence sur le canal bipolaire médian (ABL M, entre les électrodes 2 et 3) d'un potentiel continu très fragmenté. Une ablation à ce niveau a permis un retour en rythme sinusal. Elle permet de repérer très facilement l'apparition d'un double potentiel pendant l'application du courant lors de la réalisation d'une ligne d'ablation. La figure 3 montre ainsi l'obtention du bloc horaire lors de l'ablation de l'isthme cavo-tricuspide, avec apparition d'un double potentiel sur le dipôle médian (trait rouge). Enfin, cette configuration est particulièrement utile sur les arythmies focales, l'identification d'une primo-dépolarisation sur le dipôle médian (activation en "<") signant la localisation du foyer d'origine. Figure 2. Identification d’un gap sur un flutter gauche. Mise en évidence d’un potentiel continu très fragmenté. Figure 3. obtention d’un bloc horaire après ablation de l’isthme cavo-tricuspide. Apparition d’un double potentiel sur le dipôle médian (). Un cathéter d'ablation très polyvalent donc, fort et flexible à plus d'un titre !

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 8
  • >
publicité