Version PDF

Une stratégie invasive est à privilégier pour traiter une maladie coronarienne sur un terrain de dysfonction ventriculaire gauche

Lopes RD et al. Circulation 2020 ; 142(18) : 1725-35.

Cette étude a inclus 5 179 patients atteints d’une maladie coronarienne stable afin de comparer deux stratégies thérapeutiques, l’une invasive par coronarographie d'emblée et revascularisation en plus d’un traitement médical optimal, et l’autre conservatrice par traitement médical optimal avec...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

17 nov 2020