Version PDF

L’arythmie ventriculaire favorisée par la pollution

Peralta AA et al. Circulation 2020 ; 142(9) : 858-67.

Une étude épidémiologique étatsunienne avait pour objectif d’évaluer les effets de la pollution atmosphérique (particules fines) et de l’exposition aux radiations ionisantes sur l’incidence de l’arythmie ventriculaire au sein d’une population de 176 patients porteurs d’un défibrillateur automatique...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

13 oct 2020