Version PDF

J'ai lu pour vous

25 juin 2020

Outcomes of untreated frequent premature ventricular complexes with normal left ventricular function

Damien POINDRON Melun, Massy, Antony

Cohorte prospective (2012-2017) de 100 patients souffrants d’ESV avec une charge extrasystolique (CE) > 5 %, a- ou paucisymptomatiques, sans cardiopathie ni autre cause identifiable, sans traitement médicamenteux ni interventionnel et suivis par Holter ECG et échocardiographie. Âge moyen 51,8 ans – sexe féminin 57 %. CE moyenne initiale de 18,4 %.

Pour 44 % des patients on constate une régression spontanée (CE < 1 %), dans 50 % du temps avant 15,4 mois (2,6-64,3) et 9,1 % ont eu des récidives. Sur un suivi de 53 à 71 mois, une altération de la FEVG (< 50 %) est apparue chez 4,3 % des patients dont la CE restait élevée. La CE initiale n’était pas prédictive de l’évolution. Au total, la résolution spontanée est fréquente et le risque de cardiomyopathie rythmique faible ; une stratégie de surveillance active sans traitement semble donc appropriée. Ly AKY et al. Heart 2019 ; 105(18) : 1408-13.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité