Version PDF

J'ai lu pour vous

20 mar 2020

Complications et ablation de fibrillation atriale chez les patients octogénaires

Matthieu GRAS, Neuilly

Cette étude rétrospective a inclus 86 119 patients avec un premier diagnostic de fibrillation atriale ayant conduit à une primo-ablation.

Parmi eux, 3 482 avaient 80 ans ou plus, l’objectif étant d’évaluer leur mortalité. La mortalité entre les patients de plus et de moins de 80 ans n’était pas significativement différente (OR 0,96 ; IC95 % 0,35-2,64, p = 0,94) mais le taux de complications majeures était plus élevé : 16,2 % chez les octogénaires contre 9,8 % chez les autres (p < 0,001). L’insuffisance rénale chronique, l’anémie et l’insuffisance respiratoire étaient prédicteurs de complications majeures après 80 ans. Romerro J et al. J Cardiovasc Electrophysiol 2019 ; 30(12) : 2686-93. doi: 10.1111/jce.14165. Epub 2019 Oct 13

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité