Version PDF

Le déficit en vitamine D : un risque cardiovasculaire pour les dialysés

Une équipe de néphrologues a examiné l'éventuel impact de l'hypovitaminose D dans une population de 1 108 patients diabétiques hémodialysés pendant quatre ans. La concentration moyenne en 25(OH)D était de 39 nmol/l. Une concentration ≤ 25 nmol/l caractérisait un déficit sévère et multipliait par 3...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

03 jan 2011