Version PDF

La fréquence cardiaque est un marqueur d'un risque surajouté de décès cardiovasculaires

L’étude LIFE qui compare le losartan et l’aténolol a évalué l’évolution de la fréquence cardiaque (FC) au cours du temps chez 9 190 patients hypertendus avec HVG. Les résultats ont montré que toute majoration de 10 bpm de la FC sous traitement était associée à une augmentation de 25 % du risque de...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

31 jan 2011