Version PDF

DANISH

Domaine thérapeutique : Action physique

Pathologie : Insuffisance cardiaque

L’implantation d’un défibrillateur automatique ne réduit pas la mortalité totale, mais réduit la mort subite (4,3 % à 6,5 ans) chez les insuffisants cardiaques non ischémiques sous traitement optimum.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :