publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Lu pour vous

Publié le 30 nov 2008Lecture 1 min

Stents actifs en phase aiguë d'infarctus du myocarde

O. VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

L’utilisation des stents actifs en phase aiguë d'infarctus avec sus-décalage de ST demeure controversée. Au sein du registre du Massachusetts, 7 217 patients ont été traités pour STEMI entre 2003 et 2004. Une analyse avec score de propension a été réalisée chez les patients avec infarctus, ceux avec STEMI et ceux avec NSTEMI. 

Les analyses de patients appariés (même profil de risque) à 2 ans retrouvent une réduction de la mortalité des patients traités par stent actif en cas d'infarctus (10,7 % vs 12,8 % ; p = 0,02), en cas de STEMI (8,5 % vs 11,6 % ; p = 0,008) et en cas de NSTEMI (12,8 % vs 15,6 % ; p = 0,04). Ainsi, dans ce registre, l'utilisation de stents actifs est associée à une réduction de la mortalité à 2 ans chez les patients traités en phase aiguë d'infarctus avec et sans sus-décalage de ST. Un suivi plus long et le résultat de nouvelles études randomisées sont nécessaires avant de recommander leur utilisation dans la phase aiguë d'infarctus avec sus-décalage de ST. L. Mauri et al. N Engl J Med 2008 ; 359 : 1330-42.  

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 94
publicité