Version PDF

Lu pour vous

15 oct 2018

Remplacement valvulaire aortique ou TAVI - Aggravation de la fonction ventriculaire droit

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

Chez 1 376 patients randomisés entre chirurgie valvulaire aortique et TAVI dans PARTNER IIA, les investigateurs ont étudié le lien entre l’aggravation de la fonction ventriculaire droite (VD) à J 30 et la mortalité de J 30 à 2 ans.

Parmi 744 patients randomisés dans le groupe TAVI, 62 (8,3 %) ont présenté une aggravation de la fonction droite, comparativement à 156 patients du groupe remplacement chirurgical (24,7 %) (p < 0,001). En analyse multivariée les facteurs prédictifs de dysfonction ventriculaire droite sont un remplacement chirurgical (OR : 4,05 ; IC95 % : 2,55-6,44), un ventricule droit dilaté (OR : 2,38 ; IC95 % : 1,37-4,14), et une insuffisance tricuspide plus que modérée (OR : 2,58 ; IC95 % : 1,25-5,33). Parmi les patients, 169 sont décédés et la dysfonction ventriculaire droite a entraîné la plus forte mortalité (HR : 1,98 ; IC95 % : 1,40-2,79). Cette association persiste après ajustement. Parmi les patients avec aggravation de la fonction VD, il n’y a pas de différence entre ceux traités chirurgicalement et ceux traités par angioplastie (HR : 1,16 ; IC95 % : 0,61-2,18). Après remplacement valvulaire aortique chirurgical ou TAVI, l’aggravation de la fonction VD est un facteur péjoratif associé à une surmortalité à J 30 et à 2 ans et doit être soigneusement recherchée après l’un et l’autre geste. Cremer PC et al. Eur Heart J 2018 ; 39 : 2659-67.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité