Version PDF

Lu pour vous

20 oct 2019

Fréquence de l’endocardite infectieuse après TAVI

Olivier VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

Ce travail a regroupé trois registres entre 2008 et 2018 pour obtenir une cartographie nationale de tous les cas d’endocardite infectieuse (n = 4 336).

Le risque d’endocardite après TAVI est de 1,4 % (IC95 % : 1,0-1,8 %) la première année et de 0,8 % par an (0,6-1,1 %) les années suivantes. La survie à 1 an et à 5 ans après endocardite est de 58 % et 29 %, respectivement. Les facteurs de risque d’endocardite associent la surface corporelle, un débit de filtration glomérulaire < 30 ml/min/1,73 m2, un état précaire pré-TAVI, le gradient pré-TAVI, la quantité de contraste utilisée, un accès transapical et une fibrillation atriale. Staphylococcus aureus est le germe le plus souvent retrouvé. L’incidence d’endocardite est similaire à celle après implantation chirurgicale de bioprothèse. Bjursten H et al. European Heart J 2019 ; doi: 10.1093/eurheartj/ehz588.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité