publicité
Facebook Facebook Facebook Partager

Lu pour vous

Publié le 30 nov 2009Lecture 1 min

Étude FINESSE : résultats à 1 an

O. VARENNE, Hôpital Cochin, Paris

L’angioplastie facilitée après dose de fibrinolytiques IV dans les infarctus STEMI en phase aiguë a été testée dans l’étude FINESSE (Facilitated Intervention With Enhanced Reperfusion Speed to Stop Events).

Cette stratégie thérapeutique ne permettait pas de réduction des événements ischémiques à 90 jours et une majoration du risque hémorragique était observée. Un total de 2 452 patients avec STEMI et traités par angioplastie primaire ont été randomisés pour recevoir une demidose de rétéplase + abciximab, de l’abciximab seul, ou du placebo (abciximab en salle de cathétérisme), avant l’angioplastie primaire. Après 1 an, la mortalité est similaire dans les trois groupes de patients (6,3 %, 7,4 %, et 7,0 % ; p = NS). Une tendance favorable est observée pour les patients avec STEMI antérieur.  Les paramètres initiaux corrélés à une plus grande mortalité à un an sont : hypotension artérielle < 100 mmHg, antécédent d’infarctus, âge, classe Killip > 1, localisation antérieure, IMC ≥ 25 kg/m2, FC > 100 et absence de traitement par statines.  Ces résultats confirment l’absence d’indication systématique d’une stratégie de reperfusion par angioplastie facilitée au cours des STEMI traités par angioplastie primaire.   Ellis SG et al. JACC Cardiovasc Interv 2009 ; 2 : 909-16.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Version PDF

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 96