Version PDF

Perspectives

Publié le 28 fév 2014Lecture 6 min

Apporter des solutions technologiques intégrées et connectées pour répondre aux évolutions des procédures cardiovasculaires

J.-M. MILLES, Unité cardiovasculaire, Direction Detection & Guidance Solutions, GE Healthcare

L’objectif de GE est de devenir un partenaire de référence des services de cardiologie, en apportant des solutions technologiques intégrées et connectées pour répondre aux évolutions des procédures cardiovasculaires.
Il existe trois grands axes de développement :
• simplifier les salles de coronarographie et rythmologie avec l’intégration de nouvelles technologies de visualisation et de guidage ;
• fournir des outils d’imagerie et de guidage plus performants afin de faciliter les traitements ;
• optimiser la gestion et l’efficacité des départements de cardiologie et de rythmologie. 

Cath’Lab a souhaité interroger les différentes sociétés mettant à notre disposition des salles d’imagerie et d’imaginer quelle sera la salle de coronarographie du futur. Nous commençons dans ce numéro avec GE Healthcare.    Le premier axe consiste à rationaliser tous les outils de travail présents dans les salles, en fournissant des solutions complètes qui intègrent tous les dispositifs nécessaires à la procédure. En combinant les équipements de la salle d’intervention, ou en rationalisant la salle de contrôle autour de postes de travail intégrés, les équipes médicales ont ainsi la possibilité de travailler dans un environnement plus simple et de manière plus efficace. L’objectif est également d’optimiser les interventions en améliorant les phases de planification de la procédure, de traitement, et d’évaluation du traitement. Nous développons des solutions qui intègrent les différentes technologies d’imagerie et de mesure de signaux afin de faire progresser le guidage.   Par exemple, il est désormais possible de fusionner très facilement des images 3D scanner, IRM, d’angiographie rotationnelle et de fluoroscopie pour guider des procédures complexes. On peut également superposer des signaux de rythmologie, pour aider au guidage d’ablations auriculaires, toujours dans le but de délivrer le meilleur traitement au patient.   Ces nouvelles applications doivent permettre de simplifier les pratiques dans les départements de cardiologie et de rythmologie, devenus très polyvalents, procédant à des examens de plus en plus variés.   Avec les milliers de données mesurées par nos équipements, ces départements pourront optimiser l’utilisation de leurs salles et de leurs ressources, disposer à tout moment de l’ensemble du dossier patient, et contrôler les niveaux d'exposition à la dose des patients et du personnel.   Nos outils de mesures et nos logiciels d’exploitation de données sont en effet capables de mesurer le taux d’occupation des salles, ou encore les niveaux d’utilisation des produits et des ressources, comme les cathéters, les guides ou la quantité de produit de contraste. Grâce aux données récoltées, ces départements pourront facilement maîtriser leurs coûts, tout en assurant un niveau de sécurité maximal aux patients et à leurs personnels. Les dernières tendances et les principales évolutions observées ? De plus en plus de procédures réalisées jusqu’alors en chirurgie migrent vers les salles de coronarographie, avec des interventions mini-invasives favorisant une récupération plus rapide pour les patients. Cela implique des situations de plus en plus complexes à gérer pour les cardiologues ! Ils doivent intégrer différentes disciplines dans un même espace-temps, tout en assurant des conditions de stérilité optimales : anesthésie, imagerie rayon X, scanner, imagerie à ultrasons, etc. Toutes ces pratiques doivent désormais être combinées. Ces mutations s’accélèrent. Ainsi, le nombre de coronarographies a tendance à baisser grâce à une meilleure prise en charge du diabète et de l’hypertension d’une part, et de l’efficacité des drug eluting stents, d’autre part. Parallèlement, de nouvelles procédures se développent à présent pour remplacer des valves aortiques, traiter les maladies des valves mitrales ou du rythme cardiaque. L’objectif est d’accompagner toutes ces mutations en offrant des solutions qui combinent cardiologie et rythmologie.   En synthèse, nous accompagnons la mutation vers des salles configurables « en un clic », « à la demande », à la fois multidisciplinaires et multiprocédures.   La salle d’intervention peut ainsi, si la situation le nécessite, passer en quelques clics d’une coronographie classique à une ablation de fibrillation auriculaire, tout en ayant la garantie de s’appuyer sur les meilleures technologies du marché. C’est pourquoi nous mettons à la disposition de nos clients les meilleurs outils, comme le système VH® IVUS de Volcano, ou encore la solution Carto® 3 de Biosense Webster.   Vers des solutions connectées et intégrées avec les meilleures technologies complémentaires. Les orientations de recherche et développement et les innovations à prévoir sur le moyen terme Les innovations doivent répondre et anticipent les demandes et besoins des cardiologues, comme ceux de leurs patients. Elles répondent aussi aux grands enjeux de santé dans un contexte de réduction des budgets. Nous cherchons à aider nos partenaires à améliorer la qualité des soins, augmenter l’accès aux nouvelles procédures et améliorer le diagnostic et le traitement grâce à l’intégration de multiples sources de données (fournies par l’imagerie mais aussi les autres outils de mesure) nécessaires à la collaboration d’experts dans différents domaines. Ces innovations doivent également atteindre un objectif, aujourd’hui unanimement partagé : la réduction des coûts de santé. Les innovations sont toujours focalisées sur une optimisation en continu de nos équipements, comme l’illustreront les nouvelles générations de détecteurs garantissant une qualité supérieure d’image pour une meilleure visualisation des cas complexes. Mais pas seulement… Nous constatons, en effet, un glissement progressif de notre accompagnement des professionnels de santé et des institutions hospitalières.   De simple équipementier, nous sommes aujourd’hui reconnus comme de véritables partenaires, moteurs du changement vers une plus grande intégration des pratiques, des technologies et des données médicales.   À titre d’illustration, nous générons grâce à nos équipements des données qui, bien analysées et utilisées à bon escient, prennent une valeur inestimable : elles permettent d’optimiser l’organisation des services tout en améliorant la prise en charge des patients. Nos clients souhaitent aujourd’hui s’inscrire dans une démarche de long terme concernant l’équipement de leurs salles. C’est pourquoi nous proposons une offre complète, totalement intégrée, ou à l’inverse l’implémentation de nouveaux outils d’imagerie pouvant se greffer aux anciens équipements déjà présents. Nous continuerons à l’avenir d’innover dans ces directions, en favorisant des solutions intégrées et ouvertes.   Demain, grâce à nos innovations, équipements et solutions technologiques, nous voulons apporter encore plus de bénéfices à nos partenaires, aussi bien cliniques qu’économiques.   Ce sera notamment possible avec les Open Platforms, ces progiciels vont favoriser une meilleure collaboration entre praticiens et experts, en créant des communautés d’utilisateurs et en donnant un accès à des bibliothèques d’examens cliniques.   Concrètement, comment cela se passera-t-il ? Sur la base des signaux générés par les examens et du parc de nos équipements dans le monde, nous souhaiterions générer une base de données médicale qui sera mise à disposition de notre communauté. Ils pourront ainsi capitaliser sur les retours d’expérience, les bonnes pratiques, des autres membres de notre communauté, et ainsi créer de nouvelles synergies entre les experts pluridisciplinaires.   Il ne s’agit pas d’une solution d’intégration physique de la salle, mais bien d’une véritable digitalisation des pratiques et des procédures, permettant de faire progresser tous ensemble la cardiologie.   Demain, au-delà des avancées cliniques, nous fournirons des données pour chaque procédure permettant aux directions des services d’améliorer leur organisation et réduire leurs coûts. Nous travaillons étroitement sur toutes ces nouvelles problématiques avec certains services de cardiologie clés, précurseurs dans ce secteur et à la pointe des dernières innovations, dans le cadre de travaux de recherche et de partenariat ciblés.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité