Version PDF

L’ « hostilité » hostile au cœur

L’analyse de 1 700 dossiers d’un registre canadien a étudié les liens éventuels entre un profil psychologique et l’incidence des cardiopathies ischémiques à long terme. L’ « hostilité » observée par un examinateur a été fortement associée au risque d’apparition d’une cardiopathie ischémique . Après...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

14 fév 2012